Chine : Libération de l’épouse du pasteur Wang Yi après 6 mois de prison

Jiang Rong vient d’être libérée sous caution, en même temps qu’une autre chrétienne de la Early Covenant Church, Li Xiaofeng.

L’annonce de la libération de Jiang Rong, épouse de Wang Yi, pasteur de la Early Rain Covenant Church, a rapidement circulé sur les réseaux sociaux. Cela faisait 6 mois qu’elle était incarcérée. Elle a pu retrouver son fils, Shuya, qui était gardé chez ses grands-parents. Son mari reste en « détention secrète« .

« L’épouse du pasteur Wang Yi, Jiang Rong, qui a été emprisonnée pendant 6 mois pour ‘incitation à la subversion de l’État’, vient d’être libérée sous caution et a retrouvé son fils. De plus, la soeur Li Xiaofeng vient également d’être libérée sous caution en attendant son procès après six mois d’emprisonnement. »

Jiang Rong avait été placée sous « surveillance en résidence dans un lieu désigné ». Selon China Aid, il s’agit de lieux clandestins, en dehors des prisons officielles, dans lesquels les détenus sont soumis à la torture.

L’église Early Rain Covenant Church subit une vague de répression depuis la fin de l’année 2018. Le 9 décembre 2018, Jiang Rong avait été arrêtée, en même temps que son mari et plus de 100 membres de l’église. Peu de temps après, le pasteur Wang Yi rédigeait une lettre poignante, un appel à la « désobéissance fidèle » bouleversant. Le 24 février 2019, 44 chrétiens de cette église avaient été arrêtés. parmi eux, 10 enfants et 1 bébé de 2 mois. Ce jour-là, la mère de Wang Yi avait été sauvagement battue par les forces de l’ordre.

Bob Fu, président de China Aid, remercie les millions de personnes qui ont prié mais rappelle qu’elle peut « être arrêtée à tout moment » :

« Merci aux millions de personnes qui ont prié pour [Jiang et Wang]. Nous ne sommes pas encore sûrs de l’état de santé de Jiang. Le gouvernement chinois devrait lui permettre un accès gratuit aux examens médicaux et aux soins. Elle a été libérée sous caution, ce qui signifie qu’elle pourrait être arrêtée à tout moment. C’est une méthode utilisée par le gouvernement chinois pour restreindre sa liberté de parole et de mouvement.

Selon le Barnabas Fund, 300 membres de la Early Rain Convenant Church ont été arrêtés ou détenus depuis décembre 2018. Sur sa page Facebook, la communauté dresse la liste des 54 chrétiens de leur église toujours détenus ou disparus.

M.C.

Pour en savoir plus :

Un pasteur et une centaine de chrétiens interpellés par la police chinoise : « La persécution est un prix digne d’être payé »

En Chine, on dénonce les chrétiens par SMS et on arrête des nourrissons dans les églises

Face à la persécution en Chine, l’appel à « la désobéissance fidèle » du pasteur Wang Yi bouleverse et pousse à l’introspection

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.