Chrétiens attaqués au Nigeria : Des enfants parmi les 22 victimes

Des chrétiens des villages de Kwi et de Dong ont été attaqués dimanche dernier au Nigeria.

Dimanche 23 mai, deux villages ont été attaqués au Nigeria, dans l’État de Plateau. Dans le village de Kwi, on déplore quatorze victimes. Dans le village de Dong, huit chrétiens ont été mis à mort. Selon des témoignages locaux auprès de Morning Star News, les assaillants seraient des éleveurs peuls.

Solomon Mandiks, militant des droits des chrétiens, témoigne de l’attaque de Kwi :

« Quatorze chrétiens ont été massacrés à mort, y compris des enfants. Huit membres d’une même famille ont tous été tués, à côté de six autres chrétiens tués par les éleveurs du village. »

Asabe Samuel, 60 ans, membre de la congrégation locale de l’Église évangélique Winning All témoigne quant à lui de l’attaque de Dong.

« J’étais dans la zone centrale du village, qui a des magasins et sert de marché, quand j’ai entendu des hommes armés peuls tirer autour de ma maison. Cela nous a forcés à courir pour nous cacher. […] Je me suis quand même précipité chez moi, et juste au moment où je me rapprochais de ma maison, j’ai découvert qu’Istifanus Shehu, 40 ans, membre de la COCIN [Église du Christ dans les nations] qui avait des problèmes de santé mentale, avait été abattu, et son cadavre gisait à côté de ma maison. Nous avons entendu les assaillants battre en retraite et crier ‘Allahu Akbar’. Les éleveurs communiquaient également entre eux en langue peul. »

Le chrétien s’inquiète de la situation d’un homme, aveugle, dont la femme et els enfants ont été tués ce jour-là.

« Awuki Matthew a été tuée aux côtés de ses deux filles, Gospel Matthew et PraiseGod Matthew, laissant derrière elle son mari, qui est aveugle. Qui prendra soin de cet aveugle et comment vivra-t-il sans sa femme et ses enfants ? »

Le pasteur de l’église de Dong affirme que les policiers sont arrivés tardivement. Il précise que l’attaque a duré environ quarante minutes et que les assaillants « sont partis sans intervention des soldats ou de la police ».

« Pendant l’attaque, j’ai téléphoné à l’un des agents de sécurité, et il m’a dit qu’ils faisaient quelque chose à ce sujet, mais ils n’ont rien fait. C’est traumatisant d’assister à des incidents aussi meurtriers de cette nature. La semaine dernière, les éleveurs étaient ici, dans la communauté, errant sans retenue au milieu des agents de sécurité placés dans la communauté, et pourtant, même en présence de soldats et de policiers, les assaillants ont envahi la communauté et se sont lancés dans une série de meurtres. Et certains des assaillants sont connus pour être des terroristes arrivés d’autres pays pour collaborer avec les éleveurs afin d’attaquer les chrétiens. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.