Les chrétiens de Gaza sont forcés à se convertir à l’Islam

Le sort des chrétiens à Gaza continue de se dégrader. Un nouveau rapport en langue arabe dénonce la recrudescence d’actes anti-chrétiens dans la bande de Gaza, qui ne compte que 2500 chrétiens pour 1,5 million de musulmans.

Les autorités locales de Gaza ont définitivement abandonné la petite minorité chrétienne, laissant les chrétiens en proie à une « pression importante et continue » des islamistes. Raymond Ibrahim, observateur des médias en langue arabe témoigne ainsi :

« Parfois, nous entendons qu’une librairie a été bombardée ou qu’il y a eu des agressions sur les chrétiens ou les églises. D’autres fois, nous entendons parler de l’enlèvement de chrétiens et des contraintes exercées sur eux pour embrasser la religion de Mahomet. »

Lundi 17 octobre, des chrétiens auraient manifesté pour demander le retour de leurs enfants ou de leurs proches enlevés. Ils portaient des banderoles proclamant leur foi :

« Je suis un chrétien et je suis fier de la croix. »

Monseigneur Alexios a confirmé que les chrétiens se convertissent à l’Islam sous la menace, la contrainte et la force. Son église a présenté une pétition au gouverneur de la région, Ismail Haniyeh, lui demandant d’enquêter sur ces questions. À ce jour, elle est toujours sans réponse.

Les dirigeants musulmans palestiniens prétendent que les chrétiens se sont convertis de leur plein gré, mais refusent qu’ils soient au contact de leurs familles de quelque manière que ce soit.

Le rapport ajoute que les chrétiens de Gaza demandent au monde chrétien d’intervenir. L’évêque a entrepris de mobiliser le Vatican, l’Organisation des Nations Unies et les États-Unis.

La rédaction

Source : Coptic Solidarity 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?