Les chrétiens d’Orient ont célébré les fêtes de Pâques, mais les visages demeurent graves

Au Moyen-Orient, les chrétiens d’Orient ont célébré la résurrection de Jésus, mais à Mossoul, à Alep, dans la plaine de Ninive et en Égypte, les visages demeurent fermés. La persécution continue de faire partie de leur quotidien, et les attaques du dimanche des rameaux sont dans tous les esprits.

Partager cette video sur Facebook

Selon les pays, le contextes est différent. L’espoir d’un retour pour les chrétiens d’Irak, après la fuite des combattants de Daech. Le deuil et les craintes d’un regain des violences pour les chrétiens égyptiens, en raison du double attentat et de l’appel de Daech à exterminer les chrétiens du Sinaï. En Irak, en Syrie, en Égypte et même en Israël, la joie des célébrations de Pâques ne parvient pas à masquer l’inquiétude sur les visages des chrétiens d’Orient.

  • À Tel Esqof, dans la plaine de Ninive :

À Tel Esqof, pour la première fois depuis 2015, des centaines de chrétiens ont pu se réunir en l’église chaldéenne Mar Gewargis (Saint Georges). L’espoir renaît pour ses chrétiens exilés depuis l’arrivée de Daech dans la plaine de Ninive. Et les hymnes en chaldéens, une langue proche de celle parlée par Jésus, l’araméen, ont retenti d’une manière toute particulière cette année. La messe s’est terminée par une distribution festive de boissons gazeuses et d’œufs colorés, organisée dans la cour intérieure par l’organisation, SOS Chrétiens d’Orient.

Kyriacos Isho, 75 ans, espère :

“Si Dieu le veut, la célébration de la résurrection du Christ marquera le retour des chrétiens en Irak.”

  • À la périphérie de Mossoul :

Certaines églises ont pu organiser des messes à l’occasion de la semaine sainte.

  • À Alep :

Des centaines de chrétiens se sont réunis à l’occasion du vendredi saint, dans la cathédrale Saint Elijah d’Alep.

  • À Jérusalem :

Des milliers de pèlerins chrétiens ont assisté à la cérémonie annuelle du “Saint-feu”, à l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Les chrétiens orthodoxes éthiopiens étaient parmi eux, samedi 15 avril. Pour l’occasion, la police israélienne avait renforcé la sécurité.

  • En Égypte :

En Égypte, les églises ont été placées sous haute surveillance. L’atmosphère était lourde dimanche de Pâques, au moment des célébrations. Tous les aspects festifs ont été annulés. Les chrétiens d’Égypte sont encore sous le choc de la double-attaque du dimanche des rameaux, et des obsèques qui ont eu lieu en début de semaine.

Le pape copte, Tawadros II a conduit les prières pendant le samedi de Pâques. Rafiq Bishry, chef du comité d’organisation de la cathédrale Saint-Marc d’Alexandrie a déclaré à ce sujet :

“C’est un signe clair pour le monde entier, nous n’avons pas peur.”

Partager cette image sur Facebook

“Je souhaite la paix pour l’Irak, la Syrie, pour le Liban… La paix pour le monde entier.”
Aws Hermez – Diacre de l’église chaldéenne de Tel Esqof

Prions pour les chrétiens d’Orient

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.