Chrétiens, hindous et musulmans manifestent au Pakistan contre l’enlèvement, le mariage et la conversion forcés de la jeune chrétienne Arzoo Raja

« Nous demandons justice pour Arzoo Raja et nous demandons aussi que soient adoptées immédiatement des mesures efficaces en vue de la protection des jeunes non musulmanes. »

Arzoo Raja n’a que 13 ans. Comme de trop nombreuses jeunes filles issues des minorités religieuses au Pakistan, elle a été enlevée, convertie et mariée de force à un musulman, Ali Azhar, âgé de 44 ans. Une manifestation a été organisée à Karachi pour demander aux autorités d’agir.

Samedi 24 octobre, des habitants de Karachi, chrétiens, hindous et musulmans, se sont rassemblés pour manifester en soutien à la jeune chrétienne. Ils réclamaient l’intervention des autorités en faveur de la jeune fille.

Nasir Raza, Président du Comité dans la région du Sindh, a demandé que des « mesures efficaces » soient prise pour protéger les jeunes filles issues des minorités et à ce que des sanctions soient prises à l’encontre du ravisseur, Ali Azhar.

« Nous demandons justice pour Arzoo Raja et nous demandons aussi que soient adoptées immédiatement des mesures efficaces en vue de la protection des jeunes non musulmanes. Ali Azhar, le ravisseur de la jeune fille, est un homme de 44 ans qui devrait être arrêté et puni pour avoir enlevé une mineur, la contraignant à une conversion religieuse et à un mariage avec lui. »

Sabir Michael est militant des droits des minorités. Il se dit alarmé de « l’augmentation du nombre des cas d’enlèvement et des conversions forcées », qui ciblent notamment les « femmes issues des minorités religieuses ».

La semaine dernière, ses parents en appelaient à la prière.

Une audience relative à l’affaire de la jeune chrétienne est en cours.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.