Chrétiens persécutés : Portes Ouvertes met en garde contre les fake news qui circulent sur internet

L’ONG Portes Ouvertes dénonce plusieurs fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux et par SMS à propos de prétendus massacres de chrétiens.

Portes Ouvertes est une ONG internationale humanitaire chrétienne évangélique qui soutient les chrétiens victimes de persécution. Dans un communiqué publié ce mardi 21 septembre, l’organisation met en garde contre de fausses informations « alarmistes » qui circulent sur internet et par SMS sur l’Eglise persécutée.

L’organisation pointe trois fake news en particulier qui reviennent régulièrement.

La première concerne les chrétiens d’Afghanistan. S’il font face à une menace accrue depuis le retour au pouvoir des talibans, un sujet qui a été à maintes reprises évoqué par InfoChrétienne, une information qui suggère que 229 missionnaires auraient été condamnés à mort en Afghanistan le 15 août dernier, date de la prise de Kaboul, est toutefois erronée.

Une « fake news » qui d’après l’ONG chrétienne circule en réalité sur les réseaux sociaux depuis 2009, époque où les talibans n’étaient pas encore au pouvoir et qui évoquait la condamnation à mort de 22 missionnaires. L’organisation précise que derrière « ce sinistre canular », se trouve un fond de vérité. Il s’agit du kidnapping en 2007 de 23 missionnaires sud-coréens et l’exécution de deux d’entre eux.

La seconde fausse information dénoncée par Portes Ouvertes, est une vidéo dans laquelle on voit plusieurs personnes allongées au sol dans des sacs plastiques. La légende de la vidéo indique qu’il s’agit de missionnaires chrétiens en Afghanistan qui ont été assassinés en raison de leur foi. En réalité, révèle l’ONG, il s’agit d’une manifestation contre le gouvernement en Colombie filmée en mai 2021.

La troisième fake news pointée par l’organisation est un e-mail qui circule depuis 2011 qui demande de prier pour l’Eglise en Inde qui serait persécutée par des extrémistes bouddhistes. « Des extrémistes bouddhistes en Inde ont incendié 20 églises la nuit dernière. Ce soir, ils ont planifié de détruire 200 églises dans la province d’Olisabang. Ils ont l’intention de tuer 200 missionnaires pendant les prochaines 24 heures » peut-on lire dans le message.  Tout d’abord, comme le précise Portes Ouvertes, la province d’Olisabang n’existe pas.

Ensuite, si les chrétiens sont réellement persécutés en Inde, un sujet qui revient régulièrement sur notre site, ce sont les nationalistes hindous et non pas les bouddhistes qui sont à l’origine de ces persécutions.

Une information qui serait inspirée par le massacre de Khandamal en 2008 où « 100 chrétiens avaient été tués, 300 églises et 6.000 habitations de chrétiens avaient été endommagées. 55.000 personnes s’étaient retrouvées sans abri. » indique Portes Ouvertes. Une vague de violence provoquée par le meurtre d’un leader hindou perpétré par des maoïstes selon l’organisation, mais dont les chrétiens avaient été accusés.

Cela nous rappelle l’importance de vérifier nos sources et de rester vigilants avec la manière dont nous nous informons.

Chez InfoChrétienne, nous ne sommes pas parfaits, nous nous trompons ou nous nous tromperons peut-être parfois, mais nous faisons de notre mieux pour vous apporter des informations fiables. « Informer, encourager, édifier, mobiliser » telle est notre devise.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.