« Christ », une « combinaison de lettres » « offensante », selon l’agence suédoise des transports

« Nous disons non à tout ce qui a une connotation religieuse »

Un chrétien, César Kisangani Makombe, a été interviewé par la presse locale, Göteborg Direkt, après avoir essuyé deux refus quant à ses propositions de plaque d’immatriculation. Sa première proposition, « Jésus », a tout de suite été bloquée, mais il a pu proposer « Christ », avant de recevoir un refus, sans appel possible. L’agence suédoise des transports a justifié sa décision :

« La combinaison de lettres que vous avez demandée peut être perçue comme offensante. »

Mikael Andersson, attaché de presse de l’agence, souligne que l’agence des transports refuse de choquer qui que ce soit :

« Nous refusons toute parole qui, selon nous, puisse choquer. Entre autres choses, nous disons non à tout ce qui a une connotation religieuse, peu importe la connotation. »

Si César ne comprend pas cette décision, il préfère prier pour le gouvernement plutôt que de leur « faire la guerre ».

« Tous les pays occidentaux se disent chrétiens. En Suède, il y a beaucoup d’églises et nous avons même la croix dans le drapeau. Mais lorsque vous voulez montrer qu’ils sont chrétiens, ils refusent parce que c’est choquant. Je n’ai pas compris cela. […] En tant que chrétien, il ne faut pas non plus faire la guerre à ceux qui décident dans le pays, nous devons plutôt prier pour eux. »

La rédaction

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?