« Christ », une « combinaison de lettres » « offensante », selon l’agence suédoise des transports

« Nous disons non à tout ce qui a une connotation religieuse »

Un chrétien, César Kisangani Makombe, a été interviewé par la presse locale, Göteborg Direkt, après avoir essuyé deux refus quant à ses propositions de plaque d’immatriculation. Sa première proposition, « Jésus », a tout de suite été bloquée, mais il a pu proposer « Christ », avant de recevoir un refus, sans appel possible. L’agence suédoise des transports a justifié sa décision :

« La combinaison de lettres que vous avez demandée peut être perçue comme offensante. »

Mikael Andersson, attaché de presse de l’agence, souligne que l’agence des transports refuse de choquer qui que ce soit :

« Nous refusons toute parole qui, selon nous, puisse choquer. Entre autres choses, nous disons non à tout ce qui a une connotation religieuse, peu importe la connotation. »

Si César ne comprend pas cette décision, il préfère prier pour le gouvernement plutôt que de leur « faire la guerre ».

« Tous les pays occidentaux se disent chrétiens. En Suède, il y a beaucoup d’églises et nous avons même la croix dans le drapeau. Mais lorsque vous voulez montrer qu’ils sont chrétiens, ils refusent parce que c’est choquant. Je n’ai pas compris cela. […] En tant que chrétien, il ne faut pas non plus faire la guerre à ceux qui décident dans le pays, nous devons plutôt prier pour eux. »

La rédaction

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.