Claude Goasguen, fervent défenseur des chrétiens d’Orient, est décédé

Claude Goasguen, défenseur des chrétiens d’Orient, est décédé le 28 mai des suites du Covid-19.

Le député et conseiller de Paris Claude Goasguen est décédé jeudi 28 mai, à l’âge de 75 ans, après avoir été touché par le Covid-19.  À l’annonce de sa mort, le Président de la République à salué « une grande voix politique qui manquera au débat républicain ».

Claude Goasguen était un fervent défenseur des chrétiens d’Orient, comme le rappelle le communiqué de l’Élysée :

« Passionnément libéral, pourfendeur de l’antisémitisme, soutien d’Israël, défenseur des Chrétiens d’Orient, amoureux des belles lettres et du septième art, il aura soutenu tous les combats qui lui tenaient à cœur avec l’éloquence d’un puissant orateur et la rigueur d’un brillant juriste, le verbe haut et la pensée claire. »

Il était le fondateur de l’association « Les mairies avec les Chrétiens d’Orient », qui avait pour objectif de « fédérer les élus locaux soucieux d’attirer l’attention des pouvoirs publics et de l’opinion publique sur la situation des Chrétiens d’Orient ». Il encourageait les élus à rejoindre cette association et à multiplier les actions en faveur des chrétiens persécutés.

En 2015, au Cirque d’hiver, il réaffirmait son soutien « à tous les chrétiens qui souffrent en silence en Orient », « dans un silence fracassant ».

« Je voudrais saluer mes frères. Je voudrais saluer mes frères chrétiens d’Orient qui sont ici. Je voudrais saluer les frères qui sont en Orient, soumis au massacre. Je voudrais leur porter le salut des chrétiens et des démocrates de France. Le salut, car il s’agit aujourd’hui d’une chose, une seule, de casser le silence et l’omission. […] C’est là notre combat, il n’est pas ailleurs. et il s’adresse aussi bien aux Français qu’au gouvernement de la France. Il faut que le gouvernement de la France explique car il ne dit rien. Il ne dit rien en réalité sur les profiteurs de la crise. Il y a des hommes qui meurent, qui sont des chrétiens, des yazidis, mais qui meurent parce que certains pays occidentaux ont les yeux fermés su un certain nombre de pratiques. […] Nous devons combattre le silence, car le silence, c’est la deuxième mort des chrétiens d’Orient. »

M.C.

Crédit Image : Creative Commons. – Wikimedia/Brunetti Ava

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.