Comment expliquer les enjeux de la réforme des retraites aux plus jeunes ?

La retraite, tout le monde en parle en ce moment mais, c’est quoi au juste ?

C’est un droit. Il existe, pour certains travailleurs depuis la fin du XIXe siècle mais encore aujourd’hui certains pays ne reconnaissent pas ce droit ou ne l’appliquent pas.

Un droit à quoi ? Au repos après une vie au travail qu’il soit plaisant ou pénible. C’est un droit à vivre dignement quand on n’a plus la force ou l’énergie de travailler.

Donc, on peut dire que c’est l’action de se retirer de la vie active, de quitter son travail et de recevoir un revenu, une pension de retraite, ou une retraite pour faire court, jusqu’à la mort.

On dit partir à la retraite mais en réalité on rentre en retraite. Elle peut être courte ou longue, cela dépend de l’état de santé des personnes. Les femmes et les hommes âgés de 65 ans en 2022 vivraient en moyenne 89 et 86 ans, mais beaucoup moins en bonne santé : 77 ans et 75 respectivement.

En France, les travailleuses, les travailleurs et les patrons donnent de l’argent tous les mois à une caisse, c’est une cotisation sur le salaire. Cette caisse (parfois il y a plusieurs caisses) paye les pensions des retraités.

Donc ceux qui travaillent payent tous les mois les pensions de ceux qui ne travaillent plus, les retraités. C’est pourquoi on dit que les générations des actifs et des retraités sont solidaires. C’est un modèle nommé de répartition. Ce n’est pas de l’épargne mais une solidarité intergénérationnelle. Quand on travaille, on cotise pour payer, avec toutes les personnes d’une génération, les retraites des générations plus âgées.

Mais il y a des conditions pour la retraite : actuellement, il faut travailler et cotiser au moins 42 ans et avoir 62 ans pour demander la retraite. La pension est calculée en fonction des années passées à travailler et des salaires gagnés. Donc si on ne cotise que 10 ans et que l’on arrive à l’âge de 62 ans, notre retraite est toute petite. Sous certaines conditions, on peut travailler jusqu’à 67 ans ou alors toucher une pension minimum et éviter la pauvreté.

En ce moment, le gouvernement veut changer les règles. Il souhaite que les travailleuses et travailleurs cotisent plus, pendant 43 ans et qu’ils partent plus tard à l’âge de 64 ans.

Cela pour garder l’équilibre entre les actifs et les retraités qui passent plus de temps à la retraite car ils vivent plus longtemps. Seulement, les syndicats ne sont pas d’accord et d’autres tensions sociales apparaissent avec les grèves prévues ce jeudi 19 janvier. Si tout le monde semble d’accord pour avoir un système équilibré entre ce que les actifs vont payer et ce que les retraités vont toucher, il existe différentes manières d’y parvenir : augmenter l’âge de départ mais aussi, augmenter les cotisations des employeurs ou réduire les retraites des plus riches par exemple.


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

 

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un·e scientifique pour te répondre.

Roxana Eleta de Filippis, Maîtresse de conférences en sociologie, Université Le Havre Normandie

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

Crédit Image : Hadrian / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.