Comment gérer un conflit avec des amis ?

Le conflit, bien qu’inévitable, est rarement facile et ce n’est jamais quelque chose que nous souhaitons engager, mais il est parfois nécessaire. Ce qui est essentiel, c’est la façon dont nous abordons les conflits, quels qu’ils soient, surtout lorsqu’ils concernent des amis. Le désir sincère est de le gérer avec respect, vérité et valeur pour la relation et toutes les personnes impliquées.

L’approche divine

La Bible indique comment gérer un conflit avec un frère et un coreligionnaire par ordre d’événements. Matthieu 18:15-17 déclare :

« Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église ; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain. »

La clé ici est de suivre le processus avec une attitude et un traitement corrects de la question. Garder le problème initial entre vous et l’autre personne permet de protéger la relation et d’éviter d’impliquer plus de personnes que nécessaire.S’il y a un problème, il doit être traité discrètement et sans remuer plus que nécessaire.

Mais si le problème ne peut être réglé entre vous deux, l’étape suivante consiste à prendre d’autres croyants comme témoins et tierces parties. Il est impératif de choisir des frères qui sont enracinés dans la vérité, fermes dans leur foi, et qui ne feront pas de favoritisme, mais au contraire apprécieront chaque partie de la même manière pour être juste.

La dernière étape permet de laisser partir la personne, et indique clairement quand le faire dans l’ordre des événements. Cela peut être difficile pour nos cœurs lorsque les choses s’aggravent à ce niveau, mais il est bon de savoir que vous avez fait tout ce que vous pouviez et que vous pouvez aller de l’avant avec cette paix. Gardez cette Écriture près de votre cœur pendant un conflit et invitez le Seigneur à intercéder et à vous aider à naviguer vers un résultat positif.

Invitez le Seigneur à vous guider

Nous avons un grand et saint don par Dieu dans le Saint-Esprit pour nous guider comme conseiller. Jean 14:26 dit :

« Mais le conseiller, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » En particulier lorsqu’il s’agit de gérer un conflit avec des amis, il est impératif d’inviter le Saint-Esprit à nous guider dans nos paroles, notre approche, nos actions et notre timing.

Restez ferme dans la vérité avec des mots trempés dans le miel

Proverbes 16:24 dit : « Les paroles aimables sont comme le miel – douces pour l’âme et saines pour le corps. » L’idée de parler avec douceur et gentillesse semble contraire en période de conflit, mais nous devons nous rappeler que le conflit n’est pas contre l’autre personne ; c’est vous et l’autre personne contre un problème à portée de main. L’autre personne est votre ami, pas un ennemi, et parler avec gentillesse enracinée dans la vérité ne fera pas seulement de la place pour que les vrais sentiments puissent être exprimés en toute sécurité, mais le respect sera également de mise.

Respectez l’autre personne

Respecter et traiter l’autre personne avec amour est la partie la plus importante de la gestion correcte des conflits. La personne à laquelle vous vous adressez est quelqu’un que vous avez dans votre vie pour une raison.

Vous l’aimez et voulez l’honorer au plus profond d’elle-même, et vous savez faire la différence entre des actions malveillantes et des malentendus. Continuez à inviter le Seigneur à gérer le conflit de manière appropriée, qu’il s’agisse de parvenir à une résolution ou de quitter la personne ou la situation ; dans tous les cas, gérez le conflit de manière à respecter l’autre personne.

Cela peut signifier qu’il faut se retenir de dire des choses acerbes ou laisser tomber, mais vous ne regretterez jamais d’avoir traité une autre personne comme vous souhaiteriez être traité. Gardez également intacts votre propre caractère, votre intégrité et votre réputation pour éviter de les ternir par des mots ou des actions que vous pourriez regretter un jour.

Nous sommes nombreux à souhaiter que les conflits puissent être évités dans la vie, mais ils sont souvent inévitables. Ce qu’il faut espérer en fin de compte, c’est que vous ayez le contrôle et le pouvoir de choisir comment vous vous comportez.

Aussi tentant que cela puisse être de laisser votre chair prendre le dessus, prenez un moment pour vous calmer, et demandez à Dieu quelle pourrait être la meilleure façon d’agir. Dieu se soucie de vous et de votre ami(e), et en suivant sa voie, vous pouvez savoir que vous avez fait tout ce que vous pouviez pour apporter la paix, l’amour et l’harmonie.

La Rédaction

Article de Cally Logan traduit et reproduit en partie à partir du site Crosswalk.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.