Comment prouver à un athée – en moins d’une minute – que Dieu existe, par une preuve extrêmement simple mais imparable

Dans ce texte, le philosophe Charles-Éric de Saint Germain se propose de révéler de quelle manière prouver à un athée – en moins d’une minute – que Dieu existe, par une preuve extrêmement simple mais imparable.

Demandez-lui s’il croit que l’existence du monde a un commencement dans le temps.

  • S’il vous répond « non », c’est qu’il croit que le monde a toujours existé.

En supposant que le monde a toujours existé, demandez-lui comment on fait pour parvenir jusqu’à l’état actuel du monde, vu que la série des états du monde successifs va à l’infini en arrière. Si l’on cherche à remonter la série depuis moins l’infini jusqu’à aujourd’hui, on n’y arrivera jamais.

➡️L’hypothèse que le monde n’a pas de commencement dans le temps est donc absurde.

  • S’il vous répond « oui », demandez-lui ce qu’il y avait avant que le monde soit créé.
  • S’il vous répond « rien », demandez-lui comment le monde a-t-il fait pour apparaître à partir de rien, vu que quelque chose (le monde) ne peut provenir de rien (du néant), car le néant n’est pas créateur de quoi que ce soit (Gros silence et soupir…).

➡️L’hypothèse la plus probable est qu’il faut bien qu’il y ait un Dieu lui-même éternel et incréé, qui ait créé le monde à partir de rien (création ex nihilo). Donc Dieu existe nécessairement pour expliquer que le monde existe.

CQFD

PS : Croire que Dieu existe n’est pas encore avoir la foi. Aucune démonstration rationnelle ne pourra jamais produire la foi salutaire, qui est un don de Dieu et qui implique une conversion du cœur. Mais si les preuves de l’existence de Dieu sont utiles, c’est seulement pour montrer que ce ne sera jamais la raison qui empêche de croire : ceux qui ne croient pas, ne croient pas non parce que leur raison le leur empêche, mais parce qu’ils ne veulent pas croire. En ce sont ceux-là dont disait l’apôtre Paul, ils sont « inexcusables ».

Charles-Eric de Saint Germain

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?