Un condamné à mort rencontre Jésus au travers du pardon manifesté par la famille de sa victime

Kenneth Williams a été exécuté par injection létale le 27 avril 2017, à la prison de Cummins en Arkansas, mais avant de mourir, il a pu expérimenter le pardon en Jésus.

En 1998, Kenneth a tué une pom-pom girl, Dominique Heard. Il a par la suite assassiné Cecil Boren, volé sa voiture et tué une autre personne lors d’un accident. Kenneth Williams a été condamné à la peine capitale. Mais la mère de Dominique Heard a fait quelque chose de remarquable. Elle l’a pardonné. Pendant le procès, elle a déclaré :

« Je pardonne Kenneth Williams. Ma fille, Dominique ‘Nikki’ Hurd, était une personne pardonnée… Je ne souhaite pas qu’il soit mis à mort… Sa mort ne ramènera pas ma fille… Je prie que Kenneth Williams donne son coeur à Jésus avant de quitter ce monde. »

Ces paroles de grâce ont conduit Kenneth à découvrir le message de l’Evangile.

« J’ai été stabilisé et soutenu par la paix intérieure et le pardon que j’ai reçus au travers de ma relation avec Jésus-Christ. »

Kenneth a reconnu l’entière responsabilité de ses crimes. Selon The Guardian, sur la table d’exécution, il a demandé pardon à toutes les familles de victimes et il a déclaré :

« J’avais plus que tort. Les crimes que j’ai commis contre vous étaient insensés, extrêmement douloureux et impardonnables. Je vous demande humblement pardon, et je vous prie de trouver la paix, la guérison et la restauration que vous méritez. »

La rédaction

Source : Hello Christian

La rédaction

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?