Condamnée à la peine capitale au Pakistan, Asia Bibi raconte comment cette expérience a renforcé sa foi

Mardi 13 juillet, lors du premier sommet international sur la liberté religieuse organisé à Washington, Asia Bibi, chrétienne pakistanaise condamnée à la peine capitale pour blasphème revient sur cette expérience qui l’a aidé à « devenir forte dans la foi ».

Invitée à témoigner à l’occasion du sommet international sur la liberté religieuse mardi 13 juillet à Washington, Asia Bibi revient sur son expérience en prison et raconte comment cela a renforcé sa foi, rapporte le Christian Post.

Asia Bibi, chrétienne âgée de 45 ans et mère de 5 enfants avait été déclarée coupable de blasphème en novembre 2008 lors d’une altercation avec une femme de confession musulmane. Battue et arrêtée à son domicile par la police, elle a été condamnée mort en 2010 en vertu de l’article 295-C  sur le blasphème.

La pakistanaise a finalement été acquittée le 31 octobre 2018, puis a obtenu l’asile au Canada le 8 mai 2019. Sa libération n’aurait pas été possible « sans l’intervention de Dieu », affirme-t-elle.

Lors du premier sommet international sur la liberté religieuse, elle a témoigné de son expérience et raconte comment ce drame l’a fortifié dans sa foi. Elle évoque un oiseau qui lui a rendu visite depuis la fenêtre de la cellule, et semblait vouloir communiquer avec elle :

« Après une semaine de pleurs et de supplications envers Dieu, au petit matin  j’ai vu un des oiseaux me rendre visite, on aurait dit que quelqu’un me parlait à travers lui. »

Surprise, la chrétienne s’est souvenue d’une phrase prononcée par son père :  « Parfois, Dieu se révèle à quelqu’un de différentes manières ». Cette rencontre lui a redonné du courage et lui a permis d’avoir une lueur d’espoir :

« Cette situation m’a relevé et j’ai commencé à avoir de l’espoir. Cette routine s’est donc poursuivie pendant les trois années suivantes. À 4h du matin, le même oiseau m’a rendu visite, et cela m’a remonté le moral. »

Pour la pakistanaise, les visites régulières de l’oiseau sont « un signe de Dieu » et l’ont conduite à « devenir forte dans la foi ». Depuis sa cellule, elle a mis chaque jour de côté de la nourriture pour cet oiseau providentiel.

« Ma routine c’était de préparer un pot d’eau et de la nourriture pour cet oiseau qui venait vraiment [me rendre visite] tous les jours. »

Elle rapporte avoir gardé les conseils de son père près de son cœur pendant toutes ces années d’emprisonnement, qui l’ont encouragé à rester forte et ne pas « faire de compromis avec sa foi » .

« Ne vous inquiétez pas pour votre vie, si vous vous apprêtiez à être tué, mais ne faites jamais de compromis avec votre foi et soyez fort. « 

Aujourd’hui, Asia Bibi souhaite être « une voix pour ses frères et sœurs chrétiens » et exhorte les « enfants, jeunes et familles au Pakistan à grandir dans leur foi et à rester forts ». Elle a également appelé les chrétiens du monde entier à « se donner la main et à se tenir ensemble afin que nous puissions être une voix pour nos frères et sœurs chrétiens qui souffrent et les aider à sortir de leur situation comme le Seigneur l’a fait pour moi ».

Sarah Bordin

Crédit Image : AED

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.