Conflits avec les enfants : 10 façons de devenir leur allié

Nous les aimons autant qu’ils nous épuisent. Nos enfants sont probablement les êtres au monde les plus aptes à nous pousser dans nos retranchements. Que faire quand le cocon familial devient une zone de conflits ?

Une des réalités de l’enfance, c’est l’instabilité. Nos bouts de choux peuvent être serviables, adorables, protecteurs et remplis d’attentions… et devenir la seconde suivante incontrôlables, égocentriques et surexcités ! Face à de tels aléas, nos émotions sont mises à rude épreuve. Nous pouvons passer de l’émerveillement à la colère et de la contrariété à la sérénité en un temps record.

Confiance, optimisme, agressivité, appréhension, surprise, admiration, joie, chagrin… Vous vous reconnaissez dans ce panel d’émotions ? Face à cette surcharge émotionnelle, nos relations deviennent tendues voire explosives. Et nos enfants deviennent des adversaires redoutables. Alors pour sortir de cette spirale toxique, et faire de notre maison un havre de paix, voilà 10 clés pour redevenir les alliés de vos enfants !

Partager cette video sur Facebook

1. Choisissez de vivre avec Dieu

Parce que choisir le bon partenaire est primordial, placer sa foi en Jésus et le choisir comme maître de sa vie est la première des choses à faire. Nos propres forces ne suffisent pas. Quand nous donnons à Dieu le droit de nous transformer et de nous guider, nous posons des bases indispensables.

2. Apprenez à vous taire

Parfois on aimerait réagir à chaud, mettre des mots sur une situation. Mais quand nos émotions sont à leur paroxysme, il vaut mieux reporter… apprendre à garder le silence pour mieux s’exprimer ensuite. Ce petits temps de recul vous permettra d’avoir un dialogue plus efficace !

3. Prenez l’habitude de prier

La prière est une clé essentielle de l’éducation de nos enfants. Pas seulement parce que nous demandons à Dieu d’agir dans leur vie, mais aussi parce que dans ce temps, nous sommes connectés au coeur du Père. C’est là qu’Il nous apporte sa paix et son conseil.

4. Prenez du temps pour vous

On croit souvent qu’il nous faut être sur tous les fronts ? Toujours là, toujours efficace, toujours pertinent. Mais c’est impossible. Il faut savoir se préserver et prendre une pause. Il suffit parfois de quelques minutes. S’isoler pour faire pendant quelques instants quelque chose pour nous est essentiel. Ces quelques minutes vous permettront toujours de recharger vos batteries.

5. Soyez prévoyant

Vous connaissez vos enfants, vous savez comment ils vont réagir. Profitez-en pour anticiper ! Parfois, il suffit de poser les choses clairement et à l’avance pour que les enfants les vivent plus paisiblement.

6. Soyez plus fort qu’eux

Vous êtes le chef ! Et il ne s’agit pas que de force physique, parce là-dessus ils finiront par vous dépasser ! Il est aussi question de force moral et spirituelle. Vos enfants ne contrôlent pas leurs émotions ? Vous avez donc besoin d’être fort émotionnellement ! Vos enfants débutent dans la foi ? Ils ont donc besoin que vous soyez affermis pour pouvoir les guider dans la même direction.

7. Aimez plus

Vos enfants sont à l’état brut. Dieu les travaille petit à petit. Vous assistez à leur façonnage et vous le subissez. Ces moments sont difficiles et ces combats peuvent vous demander tellement de self-contrôle. Notre but finalement est de les aimer encore plus qu’ils nous combattent. Et si vos enfants se couchent avec le sentiment d’être un trésor et non un obstacle, alors vous avez gagné !

8. Analysez vos enfants

Chacun est unique et il n’y a pas de méthode miracle pour éduquer ses enfants. Observez-les. Apprenez à reconnaître ce qui les motive, ce qu’ils aiment, ce qui les perturbe. Connaissez leurs forces et leurs faiblesses pour mieux vous adapter à eux. Vous bâtirez ainsi une relation solide.

9. Sortez des sentiers battus

Ce qui a marché pour les enfants des autres ne marchera pas forcément pour le vôtre. Restez dans la vérité biblique mais tentez des choses, expérimentez… Faites-vous confiance !

10. N’abandonnez jamais

Il y a tant de raisons de vouloir abandonner. Vous ne voyez pas de progrès ? Vous ne trouvez pas d’issue ? Vous pensez être perdu ? Rappelez-vous cette promesse de Dieu :

Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. (Galates 6.9)

La Rédaction

Source : CrossWalk

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?