Covid-19 : Gérald Darmanin remercie les cultes pour leur « esprit de responsabilité » face à la crise sanitaire

Invité à prononcer un discours à l’occasion des voeux de la Fédération protestante de France (FPF) qui se sont tenus le 25 janvier, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a salué « l’esprit de responsabilité » du président de la FPF, François Clavairoly, ainsi que des autres responsables des cultes dans le contexte de la pandémie.

Les voeux de la Fédération protestante de France (FPF) se sont tenus hier, mardi 25 janvier, à la maison du protestantisme à Paris. Les responsables des cultes – catholique, orthodoxe, protestant, juif, musulman et bouddhiste – ainsi que le ministre de l’Intérieur chargé des cultes, Gérald Darmanin, étaient présents.

À cette occasion, le ministre de l’Intérieur a prononcé un discours en réponse à l’adresse que lui a donné le pasteur François Clavairoly, président de la FPF.

Evoquant la pandémie, il a notamment tenu à « remercier très profondément » le président de la FPF pour son « esprit de responsabilité », associant dans ses remerciements les autres « responsables des cultes en France ».

« J’aimerais […] aussi remercier très profondément l’esprit de responsabilité que vous avez eu monsieur le président, qu’ont eu les responsables des cultes en France mais que vous avez eu monsieur le président quand il a fallu prendre des décisions difficiles de fermeture, de restrictions. »

Le ministre de l’Intérieur a souligné que c’est justement « sans doute », « dans des moments plus difficiles où la mort rôde et la mort approche qu’on a le plus besoin de la religion, et le plus besoin de parler, d’être au rendez-vous du culte que l’on a choisi et que l’on a épousé ».

Il a donc souhaité « redire », en précisant qu’il ne s’agit pas d’une « formule de politesse », « que malgré les difficultés des moments de joies privés, des moments de tristesse » et de l’accompagnement des familles en deuil, les protestants comme les autres cultes présents, ont « su faire offre de responsabilité alors qu’il aurait été si facile de ne pas être responsable, c’était être populaire à peu de frais ». « Vous avez choisi la vie », a souligné le ministre.

Laïcité et place des religions

Gérald Darmanin s’est également attardé sur la place des religions dans un contexte de laïcité évoquant la loi séparatisme qui avait suscité de vifs échanges avec les cultes. Il a par ailleurs rappelé que « la laïcité n’est pas l’abnégation des religions » ni même, « le devoir de discrétion des religions ».

En conclusion, le ministre de l’Intérieur a exprimé le souhait que la société française « croit davantage à l’altérité », estimant que « les religions » et « en premier lieu le protestantisme » peuvent y contribuer.

« Les éclaircissements que chacune ou chacun pourront apporter et singulièrement les religions permettront aux français d’être un peu plus ouverts encore », a-t-il affirmé.

Les voeux du pasteur Clavairoly

Le pasteur François Clavairoly, qui s’est exprimé juste avant le ministre, a lui présenté des voeux « de paix » face aux tensions internationales et la crise migratoire, des voeux « d’apaisement social au temps des inquiétudes liées à la pandémie » ainsi que des voeux « d’espérance et de mobilisation citoyenne et chrétienne » dans le contexte des élections à venir.

Il a également évoqué la pandémie et les difficultés de l’année 2021, formulant le souhait que nous pourrons un jour « relire plus sereinement toute cette séquence […] afin d’en tirer des enseignements sur tous les plans et notamment sur celui de la solidarité avec les plus démunis, les plus pauvres, et les plus isolés ».

Une adresse aux candidats

Le président de la FPF a ensuite mentionné les élections présidentielles et l’adresse transmise aux candidats par les protestants.

« Nous avons décidé de transmettre aux candidats une adresse. Nous adresser aux candidats à l’élection présidentielle, c’est aujourd’hui encore, protester publiquement de notre foi en Christ et vivre librement notre citoyenneté. »

10 questions seront ainsi présentées aux candidats qui porteront sur des sujets qui « engagent l’avenir de nos générations, de notre pays et de l’Europe ».

Il s’agit de l’écologie et la justice climatique, l’autonomie et le handicap, l’égalité femmes-hommes, la laïcité et la place des religions, le racisme et la xénophobie, l’accueil des réfugiés, la jeunesse et l’éducation, la pauvreté, l’Europe et la justice sociale ainsi que la solidarité internationale.

Cette adresse sera lancée la semaine prochaine et durant 10 semaines jusqu’au premier tour des élections présidentielles. Elle a pour but de susciter des réponses pour « éclairer les propositions qui sont faites » et ainsi faciliter « les choix de chacun au moment du vote ».

Camille Westphal Perrier 

Crédit image : Shutterstock / Obatala-photography

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.