Covid-19 : Le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine se positionne par rapport aux vaccins

Le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH) s’est exprimé dans un communiqué à propos des vaccins destinés à lutter contre la Covid-19. Il pointe l’utilisation de lignées cellulaires d’origine foetale utilisées pour la conception de certains vaccins.

Dans un communiqué publié mardi 9 mars, le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine » (CPDH) s’est positionné par rapport à la question des vaccins pour lutter contre la Covid-19. Le fait que des vaccins utilisent des cultures sur lignées cellulaires d’origine foetale provenant d’une IVG pratiquée dans les années 70-80 pose une vraie question éthique pour certains chrétiens évangéliques.

Aujourd’hui en France, nous n’avons pas le choix du vaccin rappelle le CPDH, ce sont en effet « les stocks disponibles » et les « décisions du gouvernement qui s’imposent ». Si le comité considère que « tous les vaccins ne se valent pas » d’un point de vue éthique, il recommande aux « personnes les plus fragiles de se faire vacciner, quel que soit le vaccin ».

Le CPDH propose dans ce contexte de découvrir une réflexion sur le « degré de responsabilité éthique » et le « choix du moindre mal, lorsqu’il le faut » du Dr Michel Cambrelin sur ce sujet qui fait écho à leur position. Le Comité précise qu’accepter ces vaccins « ne constitue en rien une approbation des Interruptions Volontaires de Grossesse et ne va pas encourager ces dernières ».

L’organisation estime toutefois, qu’il serait « souhaitable que les citoyens puissent avoir le choix du vaccin, et de la sorte se positionner sur une éthique qui n’encouragera pas les recherches scientifiques utilisant les lignées cellulaires d’origine fœtale ».

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.