Covid-19 : L’Eglise catholique se mobilise face à la détresse des étudiants

« Il est temps que la jeunesse sacrifiée retrouve des interactions sociales, pour occuper toute sa dimension dans la société dont elle aura la charge demain. »

Une étude de la fédération des associations générales étudiantes (Fage) révèle que le premier confinement a eu un impact sévère sur les étudiants. 73% des jeunes gens interrogés ont déclaré avoir été affectés sur le plan psychologique, affectif ou physique et 23% d’entre eux rapportent avoir eu des pensées suicidaires.

Ils sont en effet directement touchés par l’amenuisement des interactions sociales, le stress généré par les cours à distance et par l’incertitude de l’avenir.

Il existe un réel « malaise étudiant » à l’heure du Covid-19, un constat qui incite l’Eglise catholique à s’alarmer « des conséquences » et à « se mobiliser ». « Il est temps que la jeunesse sacrifiée retrouve des interactions sociales, pour occuper toute sa dimension dans la société dont elle aura la charge demain. » a déclaré l’évêque de Nantes, Mgr Percerou, en charge de la pastorale étudiante.

Face à la détresse des étudiants, les services diocésains de pastorale des jeunes s’organisent pour soutenir et entourer les étudiants de leur ville.

« La pression des études et l’incertitude quant à l’avenir sont le lot de tous les étudiants » rapporte coordinatrice des projets étudiants de la pastorale du diocèse de Lyon, Clémence Pasquier qui évoque aussi la précarité croissante de ces jeunes qui sont de plus en plus nombreux à faire appel à l’aide alimentaire. Sans compter sur l’impossibilité de créer de lien social ou de faire de nouvelles rencontres à cause des confinements successifs et du couvre feu.

L’abbé Damien Verley, responsable de la pastorale étudiante de Toulouse, explique qu’il voit « des jeunes qui s’isolent de plus en plus ». Le responsable estime que les étudiants se mettent « beaucoup de pression » pour suivre leurs cours en ligne qui sont « parfois très techniques ».

Des risques de décrochages si importants que le recteur de l’académie d’Aix-Marseille a alerté l’archevêque de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline, sollicitant l’aide de l’Eglise pour « soutenir et accompagner les jeunes qui quittent leurs études en cours de formation ». Des projets « sont en cours d’élaboration » rapporte le site de l’Eglise catholique dans un dossier dédié à la « précarité matérielle, relationnelle et de formation » rencontrée par les étudiants.

Victoire de Lamotte, membre de la pastorale étudiante à Rennes affirme que si elle se sent « démunie » face à la situation des « étudiants déprimés », elle en voit aussi « qui ne baissent pas les bras et se battent ».

Ils sont plein d’espérance et nous encouragent !

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.