COVID-19 : Quelles mesures sanitaires pour les églises ?

Alors que l’année 2022 vient de débuter, le Conseil nationale des évangéliques de France (CNEF) propose un point étape des mesures liées à l’épidémie de Covid-19 pour les Églises « afin que la vigilance perdure ». Voici un résumé de ces mesures dont certaines ont été mises en place le 3 janvier.

Pour rappel, l’exercice du culte et les rassemblements culturels tels que les mariages, les enterrements, les baptêmes ou encore les rencontres de prière et de louange ne sont pas soumis au pass sanitaire (qui pourrait devenir un pass vaccinal à partir du 15 janvier) et ce, quel que soit l’effectif.

Toutefois, le respect des gestes barrières est de rigueur, ce qui comprend notamment : le port du masque, se désinfecter les mains, aérer les lieux de rassemblement, éviter les contacts physiques et préserver les distances entre les personnes. Les repas entre frères et sœurs dans le cadre de l’église ne sont pas recommandés.

En ce qui concerne le port du masque, il est depuis le 3 janvier obligatoire dans le cadre d’un rassemblement culturel dès l’âge de 6 ans et non plus de 11 ans comme c’était précédemment le cas.

Le CNEF précise également que le masque doit être porté dans le cadre des chorales et à la sortie de l’église dans les communes qui l’imposent dans la rue.

Les assemblées générales des associations ne sont pas soumises au pass sanitaire, toutefois tout comme dans le cadre du culte les gestes barrières s’imposent. Le CNEF rappelle par ailleurs qu’il est possible d’opter pour la tenue de l’assemblée générale en visioconférence si les statuts ou le règlement intérieur de l’association le prévoient.

Si une personne ayant participé au culte ou à une activité de l’association est positive, le CNEF invite à prendre connaissance des informations officielles concernant la définition et la gestion des cas contacts. De nouvelles règles d’isolement sont en effet en vigueur depuis le 3 janvier 2022.

Définition officielle du cas contact : On distingue 3 types de personne contact, à risque élevé, à risque modéré et à risque négligeable. Dans les 3 cas, la personne a été en contact avec une personne positive au Covid-19 sans mesure de protection efficace à savoir : un masque chirurgical, un masque FFP2, ou un masque en tissu (de catégorie 1) porté par les deux personnes (le cas confirmé et la personne contact).

Voici ce que préconise l’Assurance Maladie si vous êtes cas contact

Les nouvelles règles d’isolement en vigueur depuis le 3 janvier préconisent, si vous êtes complètement vacciné (c’est à dire si vous avez fait votre dose de rappel ou si vous ne l’avez pas fait mais que votre seconde dose remonte à il y a moins de 7 mois) ou êtes un enfant de moins de 12 ans :

  • Vous n’avez pas besoin de vous isoler mais vous devez réaliser immédiatement un test PCR ou antigénique. Si ce dernier est négatif vous devez ensuite réaliser deux autotests de plus, le premier 2 jours après la date du dernier contact avec la personne malade et le second 4 jours après.
  • Si un des autotests est positif il faut le confirmer par un test antigénique ou PCR

Si vous n’êtes pas vacciné ou si vous avez un schéma vaccinal incomplet :

  • Vous vous isoler immédiatement et jusqu’à 7 jours après le dernier contact avec la personne positive
  • À l’issu de ces 7 jours, réaliser un test de dépistage PCR ou antigénique

En espérant que ces informations vous aient éclairés sur les marches à suivre dans nos églises pour les prochains mois. Comme l’écrit le Conseil national des évangéliques de France, alors que l’épidémie continue de se propager, continuons à faire preuve de vigilance.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.