Crimes contre l’humanité, génocide, écocide : Les tribus indigènes dénoncent Bolsonaro auprès de la Cour Pénale Internationale

L’Articulation des peuples autochtones du Brésil a déposé lundi 9 août une déclaration auprès de la Cour Pénale Internationale, demandant une enquête pour crimes contre l’humanité, génocide et écocide.

Au Brésil, les tribus indigènes appellent la Cour Pénale Internationale à enquêter sur « la planification et l’exécution d’une politique anti-autochtone explicite, systématique et intentionnelle dirigée par Bolsonaro ».

Lundi, journée internationale des peuples autochtones, l’Articulation des peuples autochtones du Brésil a déposé une déclaration auprès de la Cour Pénale Internationale, demandant une enquête pour crimes contre l’humanité, génocide et écocide. Eloy Terena, coordinateur juridique de l’APIB, dénonce « l’incapacité de la justice brésilienne à enquêter, poursuivre et juger ces comportements ».

L’organisation demande au procureur d’examiner « les crimes perpétrés contre les peuples autochtones par le président Jair Bolsonaro depuis le début de son mandat, en janvier 2019, avec une attention particulière sur la période de pandémie de Covid-19 ».

Sonia Guajajara, coordinatrice d’APIB, dénonce « la politique anti-indigène de Bolsonaro », et ajoute qu’il doit « payer pour toutes les violences et les destructions qu’il mène ».

Au premier semestre 2021, l’APIB a commencé à recueillir des témoignages et des données sur les actions menées par le président brésilien. Un document de 86 pages a donc été confié à la Cour Pénale Internationale pour accompagner leur demande. Il y est question de « l’invasion et la dépossession des terres autochtones, la déforestation, l’exploitation minière dans les territoires et l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les peuples autochtones ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.