Crise sociale : Les associations d’aide alimentaire en premières lignes

La crise sanitaire a fait basculer la vie de milliers de familles qui se tournent désormais vers les associations d’aide alimentaire.

La première page de la crise sanitaire du Covid-19 se tourne, mais une nouvelle, de nature sociale, apparait. Avec le confinement, de très nombreuses familles ont connu le chômage partiel, la perte d’emploi mais aussi les violences familiales. Autant de facteurs qui ont fait basculer la vie de milliers de familles vers la précarité.

Le Covid laisse des traces, l’amour les surpasse.
Faites un don au Projet 2500 Colis en cliquant ici.

On les appelle les « nouveaux pauvres ». Ils arrivaient jusque là à joindre les deux bouts, mais la crise du Covid en a décidé autrement.

L’INSEE annonçait récemment la destruction de 497.400 emplois dans le secteur privé au cours du premier trimestre 2020. Une baisse de 2,5% provoquée par un effondrement de 40% de l’intérim pendant la période du confinement.

Les services statistiques du ministère du Travail (DARES) ont publié le 28 mai dernier des données mensuelles pour « fournir des indications sur l’ampleur du choc en cours depuis mi-mars ». Le nombre de chômeurs de catégorie A, soit ceux qui n’ont eu aucune activité au cours du mois, atteint des records.

« En avril 2020, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A en France (hors Mayotte) enregistre sa plus forte hausse (+843 000 par rapport à mars, soit +22,6 %), pour s’établir à son plus haut niveau depuis le début de la série en 1996 (4 575 500). Sur trois mois, 1 065 200 demandeurs d’emploi supplémentaires sont enregistrés dans cette catégorie. »

Frédéric Bierry, président des Affaires sociales de l’Assemblée des départements de France, indique de son côté que « le nombre de bénéficiaires du RSA est à la hausse partout dans le pays ». Une hausse de 5% auprès des personnes de plus de 25 ans qui ne peuvent prétendre à des allocations qualifiée de « brutale et rapide ».

Jean-Luc Gleyze est président du conseil départemental de la Gironde. Il explique :

« On voit apparaitre des personnes en casse sociale qui n’était pas dans les profils observés jusque là. »

Dans ce contexte, la Banque Alimentaire, qui alimente les associations d’aide alimentaire, indique une augmentation de 20% du nombre de ses bénéficiaires sur le plan national.

Face à cette crise sociale, l’Association Familiale Protestante Évangélique Sans Frontières se mobilise autour du Projet 2500 Colis afin de soutenir les nouvelles familles mises à mal par le Covid-19.

Elle lance actuellement un appel pour permettre la réalisation de 2500 colis alimentaires composés de produits secs, frais, de fruits, de légumes, mais aussi de produits d’hygiène.

Avec 2500 euros, une famille reçoit un colis alimentaire pour une semaine.

Pour soutenir vous aussi le projet et faire la différence dans la vie de ces familles, il vous suffit de vous rendre sur le site Projet 2500 colis.

Pour en savoir plus sur ce projet, découvrez cette vidéo !

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.