Cuba : réconciliation entre le pape François et le patriarche Kirill de Moscou

12 février 2016 : presque 1000 ans après le grand schisme d’Orient, les deux chefs religieux se rencontrent en « terrain neutre », précisément à Cuba, pays considéré il y a encore peu d’années comme une des dernières dictatures socialistes au monde.

Le pape François a défini comme priorité le dialogue et la réconciliation entre chrétiens. Il y a peu il a demandé pardon aux luthériens. Aujourd’hui il rencontre Kirill 1er, patriarche orthodoxe de Moscou, à l’aéroport de La Havane. Le dialogue doit porter sur les relations entre les deux églises et sur la situation des chrétiens d’Orient. A l’issue d’un entretien de deux à trois heures, les deux chefs religieux ont prévu de signer « La déclaration de la Havane », texte historique de six pages.

Une preuve de plus qu’après des années de persécution envers les chrétiens, Cuba est en train de s’ouvrir au christianisme. Après l’arrivée massive de bibles en 2015, le pays est aujourd’hui le théâtre d’une rencontre hautement symbolique qui fera date dans l’histoire de l’Église.

Elisabeth Dugas

A lire également :

Jubilé de la Miséricorde, le pape François demande pardon aux protestants

50 ans après l’interdiction à la vente, 83 000 bibles parviennent à Cuba en juillet

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.