« Culture de l’impunité » : Deux adolescentes chrétiennes persécutées au Pakistan

« On constate une augmentation de ces cas, et jusqu’à présent, le gouvernement est incapable de prendre des mesures fermes pour la protection des filles appartenant à des minorités religieuses au Pakistan. »

Mahnoor Ashraf, chrétienne pentecôtiste de 14 ans, ainsi qu’une autre adolescente de 16 ans, ont été victimes de persécution religieuse au Pakistan. L’une a été enlevée, mariée de force et convertie à l’islam. L’autre a été violée. Pour Ashiknaz Khokhar, une chrétienne engagée dans la protection des droits de l’homme, « il est essentiel de briser la culture de l’impunité ».

Ashiknaz Khokhar a suivi le cas de l’adolescente d’Okar, au Pendjab. gée de 16 ans, elle a été violée par des hommes musulmans, selon l’Agence Fides, qui explique que la jeune fille avait refusé de céder aux SMS de Muhammad Arif, 30 ans, qui lui réclamait des relations sexuelles. Devant son refus, il l’a enlevée le 7 janvier dernier, lui a donné un somnifère, et l’a violée à plusieurs reprises avant de la relâcher dans des « circonstances traumatisantes » selon l’Agence Fides.

« La jeune fille a subi de graves traumatismes physiques et psychologiques », explique Ashiknaz Khokhar.

« Pour l’instant, elle n’est même pas capable de parler à cause du choc. La famille a déposé une plainte et la police a arrêté les auteurs de ces violences. On constate une augmentation de ces cas, et jusqu’à présent, le gouvernement est incapable de prendre des mesures fermes pour la protection des filles appartenant à des minorités religieuses au Pakistan. Ces filles souffrent de traumatismes mentaux et physiques et le respect de la famille est également fortement affecté. »

Mahnoor Ashraf a elle aussi été victime de violence. gée de 14 ans, elle a été enlevée par son voisin musulman, Muhammad Ali Khan Ghauri, 45 ans, le 4 janvier dernier. Son frère aîné, Akram Masih Chaudhry, rapporte, dans des propos repris par Morning Star News :

« La maison de Ghauri est dans la même rue et nos familles étaient en bons termes. Nous ne savons pas quand il a réussi à attirer Mahnoor dans une relation. Enfin, le 7 janvier, la famille de Ghauri nous a informés que Mahnoor s’était prétendument convertie à l’islam et avait épousé Ghauri le 4 janvier, le jour où elle a été enlevée. »

Une plainte a été déposée à la police par la famille de Mahnoor. Mais selon son frère, « la police ne fait rien pour [la] retrouver ».

Selon les rapports sur les droits des femmes repris par l’Agence Fides, dans la seule province pakistanaise du Pendjab, 6 754 femmes ont été enlevées au cours du premier semestre 2021. Ce phénomène inquiétant cible les adolescentes non musulmanes qui sont ensuite converties à l’islam et mariées de force.

M.C.

Crédit image : Shutterstock / A M Syed

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.