D’anciens membres portent plainte contre les pasteurs de l’ex-Église Vineyard Anaheim

Le mouvement néo-charismatique Vineyard USA est troublé par des accusations d’arnaque financière portées par d’anciens membres de la dénomination à l’encontre des pasteurs de l’Église. Neuf personnes, dont la co-fondatrice, ont déposé plainte contre les dirigeants de la congrégation, estimant avoir été manipulés par le couple qui, selon eux, convoitait les importants biens de l’Église d’une valeur de 62 millions de dollars.

L’affaire avait créé la stupéfaction dans le mouvement Vineyard qui regroupe 2 400 congrégations dans 95 pays.

En mars dernier, Alan et Kathryn Scott, les pasteurs de Vineyard Anaheim, avaient annoncé, sans donner d’explication, le départ de leur communauté de l’association d’églises. En avril, ils ont rebaptisé leur congrégation « The Dwelling Place » pour se conformer à l’obligation de changer de nom. Vineyard Anaheim, située à une trentaine de kilomètres de Los Angeles, avait été lancée en 1977 par John et Carol Wimber et était l’Église-mère de la dénomination créée en 1982 en collaboration avec le pasteur Ken Gulliksen.

Alan Scott s’était contenté de dire à la communauté que le Saint-Esprit lui avait demandé de quitter l’Association of Vineyard Churches (Association des Églises Vineyard) alors qu’il n’y avait pas de divergence théologique ou de tension avec l’organisation.

Scott n’avait avancé d’autre raison à ce départ et avait affirmé que la décision de Dieu était incompréhensible, mais qu’il fallait s’y plier.

« Nous ne comprenons pas vraiment pourquoi, j’aimerais vraiment pouvoir m’asseoir devant vous aujourd’hui et vous dire : Voici les six raisons, voici nos problèmes, voici nos reproches », avait déclaré le pasteur lors d’un culte dont Christianity Today a obtenu un enregistrement. Scott avait incité les fidèles à faire preuve de foi.

La foi prétexte à une arnaque sur 62 millions de dollars, selon la plainte.

Mais pour les mécontents, il s’agit d’une histoire de gros sous. Carol Wimber, dont l’époux est décédé en 1997, et huit autres membres accusent les actuels pasteurs d’avoir pris la direction de l’Église pour contrôler les biens composés d’un bâtiment non hypothéqué valant 55 millions de dollars et d’avoirs bancaires se chiffrant à sept autres millions.

Selon les plaignants qui ont déposé leur dossier devant la Cour supérieure du comté d’Orange, en Californie, le 10 novembre, « les défendeurs ont dissimulé leurs véritables intentions, ils ont cherché à devenir pasteurs principaux de Vineyard Anaheim dans l’intention de contrôler des dizaines de millions d’actifs et se séparer de Vineyard USA. »

Les Scott avaient auparavant dirigé une église Vineyard en Irlande du Nord et auraient demandé en 2017 quels étaient les actifs de la congrégation, sans que les dirigeants de l’Église ne s’alarment, car ils disaient ne pas être intéressés par le poste à Anaheim et vouloir changer d’endroit. « Ce n’est pas un environnement où nous voudrions planter nos vies ou éduquer nos filles », avait écrit Alan Scott aux responsables en mai 2017, selon la plainte. Cependant, neuf mois plus tard, le couple a affirmé avoir changé d’avis sur le mouvement et déclaré souhaiter diriger l’Église. Ils en sont devenus les pasteurs principaux en janvier 2018.

D’après la plainte, entre 2019 et 2021, Alan Scott a « lentement et méthodiquement persuadé les membres du conseil qui ne le soutenaient pas aveuglément de démissionner » et n’a pas rendu de comptes quant aux finances.

De leur côté, les pasteurs affirment que s’ils comprennent l’émotion engendrée par la rupture avec l’Association, ils sont blessés par les accusations :

« Nous ne nous attendions pas à ce que des individus attribuent de mauvaises intentions dans le cœur d’Alan et Kathryn Scott ». Selon eux « les accusations contenues dans la plainte ne pourraient pas être plus éloignées de la vérité. »

Le couple reproche également aux plaignants d’avoir étalé des problèmes ecclésiastiques sur la place publique.

Jean Sarpédon

Crédit image : Shutterstock/ Matt Gush

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.