Dans les prisons iraniennes, les chrétiens seraient « à la merci des tortionnaires dans un abîme juridique total »

Miles Windsor, de Middle East Concern, affirme que les peines de prison infligées aux chrétiens en Iran ont récemment doublé. Deux chrétiens, Saheb Fadaei et Fatimeh Bakhteri sont condamnés à des peines de prison allant de 12 à 18 mois pour « diffusion de propagande contre le régime ».

Saheb et Fatimeh ont été arrêtés alors qu’ils étaient dans une église de maison à Rasht. Leur jugement a été rendu. Ils ont été condamnés à des peines de prison allant de 12 à 18 mois pour « diffusion de propagande contre le régime ». Saheb a également été condamné à 2 années d’exil. Le verdict assure que « proclamer que Jésus est Seigneur et que la Bible est l’autorité supérieure peut être perçu comme une attaque contre l’islam ».

Selon la Commission des Nations Unies, la liberté religieuse se détériore en Iran, qui est d’ailleurs placé dans la liste des « pays particulièrement préoccupants ».

« Les chrétiens et les responsables d’églises de maison sont condamnés à des peines de plus en plus sévères : beaucoup ont été condamnés à des peines d’au moins 10 ans pour leurs activités religieuses. »

Saheb Fadaei est détenu dans la prison d’Evin, célèbre pour les mauvais traitements infligés aux prisonniers. Sadegh Sistani racontait au Huffington Post ce qu’il avait enduré dans cette prison :

« Personnellement, la prison d’Evin je la connais bien, ayant passé la plus grande partie de mes dix-sept années d’emprisonnement en Iran. J’en retiens des souvenirs teintés de souffrance et de résistance. Les tortures et privations, mais aussi les solidarités et compassions des camarades restés fidèles à leurs convictions. L’espace carcéral en Iran est avant tout un lieu de non-droit où le prisonnier d’opinion est à la merci des tortionnaires, dans un abime juridique total. »

Miles Windsor explique notre impossibilité à agir :

« Il y a un risque que toute sorte d’activisme en faveur des chrétiens « alimente le feu ». Ça reviendrait à donner raison aux autorités iraniennes de penser que les chrétiens sont des agents de l’occident ou qu’ils cherchent à saper le gouvernement. »

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?