De la drogue, à la prison… au pastorat : Découvrez le témoignage bouleversant de Michael Phillips

« Quand je suis allé au culte, j’étais ivre et défoncé, mais quand le service a commencé, je suis immédiatement devenu sobre et j’ai ressenti la présence de Dieu d’une manière que je n’avais jamais ressentie auparavant. »

Michael Phillips a grandi dans une famille où l’on est pasteur de père en fils. Ses parents, ses grands-parents, sa tante, son arrière-grand-père et bien d’autres membres de sa famille sont pasteurs. Dans sa famille, il y a même une blague qui dit « tu es soit un pasteur, soit un problème ».

Et bien, Michael va visiblement commencer par être « un problème ». Son père meurt d’une crise cardiaque alors qu’il n’a que 12 ans. Suite à la perte de ce repère fondamental pour lui, il décide d’ancrer sa vie dans « la colère ».

« Mais à l’époque, j’étais en colère et j’en voulais à Dieu parce que mon père avait été arraché et qu’une partie de moi avait été arrachée… C’était de la tristesse plus que de la colère que j’éprouvais. Mais à 12 ans, je ne savais pas comment gérer ces émotions. »

Il finance ses études grâce au une bourse qu’il obtient par le basket-ball. Mais à la suite d’une blessure, il perd cette bourse. Pour gagner de l’argent, il tombe dans la drogue. Une expérience qui va le conduire en prison. Après 6 mois passés en détention provisoire, alors qu’il risque une peine de 30 ans de détention, un juge lui propose de participer à un programme universitaire pour jeunes, qui n’est autre qu’un programme chrétien.

Michael accepte cette proposition. Mais c’est sous l’influence de la drogue et d’alcool qu’il va se rendre à la première réunion.

« Quand je suis allé au culte, j’étais ivre et défoncé, mais quand le service a commencé, je suis immédiatement devenu sobre et j’ai ressenti la présence de Dieu d’une manière que je n’avais jamais ressentie auparavant. Ressentir la présence de Dieu m’a tellement bouleversé et effrayé que j’ai quitté le culte en courant et que j’ai couru jusqu’à mon dortoir. Et j’ai fermé ma porte et appelé maman et je lui ai dit ce qui s’était passé. Et elle a dit : ‘Oh bébé, Dieu s’occupe juste de toi’, et elle a raccroché le téléphone. »

Michael va alors passer 3 jours dans sa chambre à prier et implorer le pardon de Dieu.

« Ces jours passés à prier sans arrêt ont été le début d’un processus de guérison. J’ai commencé à accepter son amour et sa grâce pour ma vie et le fait qu’il m’aimait quoi qu’il arrive et que je pouvais entrer dans ce qu’il avait prévu que je fasse. Je suis resté dans la chambre pendant trois jours, et j’ai eu l’impression que cela n’avait duré que 30 minutes. C’était une chirurgie reconstructrice par le Saint-Esprit, parce que je suis sorti de cette pièce transformé. »

Devenu pasteur, Michael a fondé la Kingdom Life Church à West Baltimore, qui compte 3000 membres.

M.C.

Source : Christian Post

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.