De nouveaux arguments scientifiques pour la foi ? La huitième journée du réseau RSE

Tel sera le thème de la huitième journée annuelle du Réseau des Scientifiques Evangéliques (RSE). Cet événement organisé par les groupes bibliques universitaires se tiendra le 16 janvier prochain à Paris et réunira des étudiants, des scientifiques, mais aussi des amateurs passionnés par le dialogue entre science et foi.

Contrairement à certains a priori, la science et la philosophie n’ont pas enterré Dieu. C’est ce que défendra le physicien Sylvain BRÉCHET, professeur à l’école Polytechnique Fédérale de Lausanne, en abordant le thème de l’ajustement fin : Ce réglage minutieux des constantes de la physique permettant la vie dans notre univers, est-il le fruit du hasard ou l’oeuvre d’un Dieu créateur ?

C’est également avec la rigueur du raisonnement analytique que le philosophe Alexis MASSON abordera les différentes déclinaisons de l’argument cosmologique : Le commencement de notre univers n’implique t’il pas une cause extérieure, immatérielle, intemporelle et extrêmement puissante, en somme … Dieu ? Sa contingence n’implique t-elle pas un Etre nécessaire ? Alexis Masson passera notamment en revue les récents travaux des philosophes Craig et Swinburne qui ont remis sur le devant de la scène ces arguments en faveur de l’existence de Dieu.

Les neurosciences seront aussi à l’honneur avec la présence d’Emily BURDETT, chercheur à l’École de Psychologie et de Neurosciences à l’Université de St Andrews en Ecosse. Les données fournies par les neurosciences sont passionnantes et nous interrogent ! Elle abordera la question de notre fonctionnement cognitif et de la croyance religieuse : La cognition humaine nous prédispose t-elle à croire en Dieu ?

Notons également la présence de Roger POUIVET, professeur de philosophie à l’université Lorraine. Il nous présentera les travaux du philosophe américain Alvin PLATINGA sur les incohérences d’une interprétation naturaliste de la science. Le théologien Jacques BUCHHOLD et Micaël RAZZANO se chargeront, quant à eux, de mener la réflexion sur les articulations possibles entre science et foi.

La défense de la foi chrétienne à travers l’apologétique est assez peu connue dans les milieux évangéliques français. La tradition française ayant une haute estime de la raison, cet outil d’évangélisation semble plus que nécessaire pour notre génération. Cet événement est l’occasion d’en faire la promotion et de déconstruire les a priori qui opposent injustement science et foi.

Pour toute inscription et renseignements supplémentaires sur la journée → Rescev

Joel Montbrun

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.