De « Sauvé par Satan » à « Dieu est un Dieu génial » : Découvrez le témoignage de Carl Sartor

« Par Sa grâce je suis de loin la meilleure version de moi que j’ai jamais été. Mon Dieu est un Dieu génial et je prie pour que tout le monde puisse vivre Son amour comme moi. »

Carl Sartor s’est fait baptiser au mois de novembre, aux États-Unis, et son témoignage, partagé la semaine dernière sur Facebook, est en train de devenir viral sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’ il y a peu de temps de cela, il arborait encore fièrement son tee-shirt « Sauvé par Satan ».

Il explique sur Facebook ne jamais avoir été « une personne spirituelle ».

« Je croyais qu’à ta mort, tu étais mort. C’était ça. Je fuis Dieu depuis l’âge de 5 ans environ. Je vous aurais soutenu bec et ongles qu’il n’existait pas. »

Il revient ensuite sur un passé fait de drogues, d’alcool et de colère. Mais il s’est fait baptiser en novembre dernier et prie pour que tous puissent connaître l’amour de Dieu.

« Je me suis fait baptiser en novembre et pour la première fois de ma vie je me suis senti entier. Pour la première fois de ma vie, j’ai vécu une expérience spirituelle. Dieu est réel et je continuerai à marcher sur ce chemin avec Lui à mes côtés. Par Sa grâce je suis de loin la meilleure version de moi que j’ai jamais été. Mon Dieu est un Dieu génial et je prie pour que tout le monde puisse vivre Son amour comme moi. »

Rich Walters est dans la même église que Carl. Il se rappelle de la première fois où il est entré dans l’église.

« Ces photos ont quelques semaines d’écart. Il a renié Dieu et l’a détesté depuis ses 5 ans. Il a couru partout, s’est défoncé et s’est saoulé pendant la majorité de sa vie. Il est allé en prison pendant près de 10 ans au total et il a littéralement tout détruit autour de lui. Il y a quelques mois, il est venu dans notre église pour la première fois en 35 ans. Il est venu avec un esprit ouvert et un cœur disposé parce que la vie a révélé sa tête laide et l’a placé au bord de la destruction. J’ai regardé en arrière pendant le service et j’ai regardé la puissance de Dieu tomber dans ce sanctuaire et je l’ai immédiatement vu pleurer. Nous n’avons même pas encore pu prêcher parce que nous chantions, louions et adorions encore. Nous n’avons même pas réussi 15 minutes dans ce service avant qu’il ne court vers ce baptistère. Aujourd’hui, c’est adorateur. Aujourd’hui, c’est un croyant. Aujourd’hui, c’est mon frère en Christ. »

M.C.

Crédit image : Shutterstock / Javier Cruz Acosta

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.