Décès de Jack Mouyon, ancien président de la Fédération évangélique de France

Le Conseil national des évangéliques de France a annoncé le décès de Jack Mouyon, président de la Fédération évangélique de France, survenu lundi 17 janvier. Il avait notamment oeuvré pour l’unité au sein du monde évangélique. 

Lundi 17 janvier, Jack Mouyon, ancien président de la Fédération évangélique de France (FEF) est décédé à l’âge de 83 ans.

Le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) rend hommage à « l’homme déterminé qu’il fut pour la cause de l’Évangile », tandis que Dominique Ferret, ancien Secrétaire Général de la FEF à l’époque où Jack Mouyon était président, évoque un « homme de Dieu, évangéliste dans l’âme, initiateur de plusieurs œuvres évangéliques, pasteur et implanteur d’Églises sur Montpellier ».

Parmi ses actions les plus marquantes, Jack Mouyon a notamment oeuvré à l’unité du monde évangélique lors d’une prise de parole qui a marqué les mémoires.

En 2001, à Nogent-sur-Marne, lors de la toute première rencontre des présidents d’unions d’Églises évangéliques français, il s’est levé pour demander pardon à l’Union nationale des Assemblées de Dieu pour « les attitudes négatives et blessantes du passé au nom du Comité national de la FEF à l’égard des pentecôtistes ».

Un geste fort formulé « dans la spontanéité du Saint-Esprit » qui constitue selon le président du CNEF, Christian Blanc, un des « fondements spirituels » sur lequel s’est établi l’organisation évangélique.

« Je n’oublierai jamais l’intervention historique et très forte de Jacques qui s’est levé lors de cette rencontre pour demander spontanément pardon aux Églises des Assemblées de Dieu pour les paroles blessantes des années passées. Une coloration magnifique était donnée au CNEF naissant ! », se souvient Dominique Ferret.

Camille Westphal Perrier 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.