Découvrez comment une chanson chrétienne a conduit un homme à avouer un crime commis en 2016

Accusé de meurtre au premier degré, il plaide coupable après avoir été bouleversé par les paroles d’une chanson chrétienne.

Le procès de Danny Dashay Holmes s’est ouvert la semaine dernière. Contre toute attente, l’accusé a plaidé coupable de l’acte d’accusation, notamment de meurtre au premier degré, d’enlèvement, de vol et d’usurpation d’identité des forces de l’ordre. C’est en prison qu’il a pris cette décision.

Le 16 décembre 2016, Danny Dashay Holmes, a kidnappé Brittany Johnson, l’a forcée à se rendre au domicile de Lopez-Flores, puis a tué ce dernier avant de s’échapper, laissant sur la scène de crime Brittany. L’homme a été incarcéré dans l’attente de son procès. Mais au cours du procès, l’homme affirme avoir rencontré Dieu pendant son incarcération, et qu’Il avait changé sa vie il y a plus d’un an, comme le révèle le Daily News Journal.

« Je savais que le Seigneur était juste sur moi, pesant sur moi encore et encore . J’ai 30 ans et je me suis battu pour rien toute ma vie. Je me suis battu pour des gangs… Je ne me suis jamais battu pour rien qui ait du sens. Mais je savais que le Seigneur disait que je devais me battre pour lui cette fois, je savais juste qu’il remuait mon esprit. »

Et l’homme raconte alors que c’est une chanson chrétienne, Racheté, de Big Daddy Weave, qui l’a poussé à avouer son crime. Il tenait d’ailleurs lors du procès un cahier dans lequel les paroles de la chanson étaient écrites.

« Hanté par des fantômes qui vivaient dans mon passé
Lié dans les fers de tous mes échecs
Tu te demandes combien de temps ça va durer
Alors tu regardes ce prisonnier et me dis ‘Fils
Arrête de combattre un combat déjà gagné’
Je suis racheté, Tu me libères
Je vais donc me débarrasser de ces lourdes chaînes
Et essuyer toutes les taches maintenant, je ne suis plus ce que j’étais
Je suis racheté
Je suis racheté
Toute ma vie, on m’a appelé indigne
Nommé par la voix de ma honte et de mes regrets
Mais quand je t’entends murmurer : ‘Enfant, relève la tête’
Je me souviens oh mon Dieu, tu n’as pas encore fini avec moi. »

L’émotion a envahi la salle d’audience, en particulier la famille de l’accusé. Il a alors promis à sa mère de suivre le Seigneur désormais et accepte sa peine.

« Mes conséquences méritent une peine à perpétuité. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.