Décret du 21 juin : Incompréhension du CNEF face aux cultes qui « restent confinés dans des mesures contraignantes »

« Surpris que le décret du 22 juin n’assouplisse pas les règles d’accueil du public dans les lieux de cultes comme attendu, en comparaison avec d’autres établissements recevant du public, le CNEF interroge le gouvernement sur cette différence de traitement. »

U
n nouveau décret est paru au Journal Officiel le 22 juin. Il modifie celui du 31 mai qui prescrivait les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Selon le Conseil National des Évangéliques de France (CNEF), aucun assouplissement des règles d’accueil du public dans les lieux de culte n’y est noté. Sur Tweeter, ses leaders révèlent leur incompréhension.

Romain Choisnet, directeur de la communication du CNEF, se dit « surpris » et dénonce une « différence de traitement ».

Thierry Le Gall, pasteur et directeur du Service Pastoral du CNEF auprès des Parlementaires, se veut porte-parole des « fidèles » et assurent qu’ils ne « comprennent pas la reprise des manifestations culturelles avec plusieurs milliers de personnes alors que les cultes restent confinés dans des mesures contraignantes ».

Une affirmation approuvée par Christian Blanc, président du CNEF, qui fait le parallèle avec « les divers événements qui se sont déroulés dans le cadre de la fête de la musique ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.