Des archéologues découvrent les vestiges de l’une des plus anciennes églises noires d’Amérique

Des archéologues pensent avoir découvert en Virginie aux Etats-Unis, les fondations du bâtiment d’origine de la First Baptist Church de Williamsburg, l’une des plus anciennes églises noires du pays. 

La découverte des fondations du bâtiment d’origine de la First Baptist Church de Williamsburg en Virginie a été annoncée jeudi 7 octobre par la Colonial Williamsburg Foundation. Il s’agit de l’organisation qui gère le quartier historique du même nom. L

La First Baptist Church de Williamsburg a été créée en 1776 par des esclaves et des hommes libres noirs qui se réunissaient en secret, au mépris des lois interdisant les congrégations afro-américaines.

« Les débuts de l’histoire de notre congrégation, ont commencé par les esclaves et des hommes libres noirs se réunissant à l’extérieur en secret en 1776, ont toujours fait partie de ce que nous sommes en tant que communauté », a affirmé jeudi le révérend Reginald F. Davis, pasteur de la First Baptist Church, dans un communiqué.

« Voir les briques réelles de cette fondation d’origine et le contour du lieu où nos ancêtres se rassemblaient pour louer donne vie à cette histoire et rend cette partie de notre identité tangible » ajouté le pasteur.

La découverte de la première structure permanente de l’église qui a célébré le week-end dernier son 245e anniversaire intervient après une année de fouille sur le site. Les archéologues ont localisé une structure en brique de 16 pieds sur 20 (soit environ 4,8 mètres sur 6) datée des années 1800 et qui se trouve à côté de pavés sous lesquels a été découvert une pièce de monnaie de 1817.

Au cours de leurs recherches, ils ont également trouvé des preuves d’au moins 25 sépultures humaines sur les lieux.

Jack Gary, directeur archéologique du Colonial Williamsburg, a déclaré qu’il considérait ces découvertes comme le début d’une recherche continue.

« Nous avons toujours espéré que c’est ce que nous trouverions. Maintenant, nous pouvons aller de l’avant pour mieux comprendre l’empreinte du bâtiment. Est-ce la seule structure du site ? Qu’y avait-il d’autre autour ? À quoi cela ressemblait-il? Comment était-il utilisé ? »

Jody Lynn Allen, professeure adjointe d’histoire à William & Mary, estime que la fondation Colonial Williamsburg « a fait de sérieux efforts depuis la fin des années 1980 pour inclure l’expérience afro-américaine ». « Avec l’ajout de la First Baptist Church, le christianisme, un élément clé de la vie des Noirs, est désormais inclus » confie la professeure d’histoire au New York Times.

Des propos qui font écho à ceux de Cliff Fleet, président et chef de la direction de la fondation Colonial Williamsburg qui a déclaré que « la fondation Colonial Williamsburg s’engage à raconter une histoire plus complète et inclusive des hommes et des femmes qui ont vécu, travaillé et adoré ici [sur le site de la First Baptist Church] ».

« L’histoire de cette congrégation est une histoire qui mérite d’être au premier plan de nos efforts d’interprétation et d’éducation, et nous sommes honorés de jouer un rôle dans sa mise en lumière. » a conclu le président de la fondation.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Courtoisie de The Colonial Williamsburg Foundation

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.