Des archéologues ont retrouvé Ziklag, la ville refuge de David

Les traces d’occupation philistine, sous les traces d’occupation de la période de David, s’accordent aux textes bibliques.

Ziklag, la ville où David a trouvé refuge alors qu’il fuyait le roi Saül, est le sujet de controverses depuis des décennies. Pas moins de 12 localités étaient envisagées pour situer cette ancienne ville. Jusqu’à la découverte de Khirbat a-Rai, issue d’un travail conjoint de l’Autorité Israélienne des Antiquités, de l’université hébraïque de Jérusalem et de l’université Macquarie de Sydney.

Des fouilles sont menées sur place depuis 2015, dans les collines de Judée. Elles ont permis de trouver des traces de l’implantation philistine au 12ème et 11ème siècle avant notre ère, mais aussi d’implantation rurale au 10ème siècle avant notre ère. Ces découvertes s’accordent au texte biblique.

Au-dessus des traces d’occupation philistine, les chercheurs ont ainsi découvert des traces d’occupation de l’époque de David. D’imposantes structures en pierre, une centaine de poteries et des centaines d’outils en pierre et en métal. Un « trésor », selon Saar Ganor, de l’Autorité Israélienne des Antiquités. Au-dessus, des amphores et des bols, décorés avec soin. La finition « rouge et lustrée à la main » est typique de l’époque de David. Pour Yosef Garfinkel, ces découvertes sont la preuve de l’existence de David.

Rami Arav dirige les fouilles. Selon lui, il s’agit d’une « contribution significative » :

« Il n’y a pas beaucoup de découvertes monumentales datant du règne du roi David. C’est absolument une contribution significative pour l’archéologie biblique et les études bibliques. »

M.C.

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?