Des Brésiliens construisent une ville refuge pour les chrétiens afghans

Au Paraná, les travaux sont en cours pour accueillir les familles afghanes qui quitteront l’Afghanistan grâce à une mission brésilienne.

Une mission brésilienne, la Missão em Apoio à Igreja Sofredora (MAIS), construit une ville refuge au Paraná, pour accueillir des chrétiens afghans après la prise de pouvoir des Talibans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MAIS (@missaomais)

Il s’agit d’un projet global, qui comporte tant le vol depuis l’Afghanistan que l’installation au Brésil. Luiz Renato Maia est pasteur et missionnaire, président de cette mission explique ce projet dans des propos repris par Guiame.

« Dieu nous donne la grâce de répondre à cette crise. Nous sommes à court de temps. Les murs sont déjà en train de monter, la semaine prochaine, si Dieu le veut, nous allons monter sur le toit. C’est un long processus. Du retrait des chrétiens d’Afghanistan jusqu’à leur arrivée ici à la base, nous estimons à 3 500 $ par personne. Tout implique beaucoup d’argent, mais Dieu merci beaucoup de gens se sont mobilisés. Je suis très heureux ! »

Sur son compte Instagram, Marcelo Crivella, ancien maire de Rio de Janeiro, confirmait que « le Brésil reçoit des familles afghanes menacées de mort ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marcelo Crivella (@mcrivella)

Guiame rapporte ses propos :

« Au Paraná, il y a la mission MAIS, qui a les moyens d’envoyer des billets à des dizaines de chrétiens d’Afghanistan, qui se rendent maintenant au Pakistan, les amènent au Brésil et les abritent ici. J’ai alors envoyé un message au Président de la République, car il fallait que le Brésil l’autorise. Et le président m’a envoyé l’ordonnance pour que nous donnions des visas de réfugiés aux Afghans . »

Pour Luiz Renato Maia, il s’agit d’un « défi ».

« Nous accélérons le travail. Nous ne pensons pas seulement aux maisons, mais aussi à la cafétéria, à l’électricité, à l’eau. Donc, nous allons forer un puits, ce qui coûte cher, mais c’est un défi. »

Des églises partenaires aideront à la recherche d’emplois de ces familles afghanes mais aussi à la scolarisation des enfants.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.