Des centaines de victimes d’exploitation sexuelle demandent au Congrès d’ouvrir une enquête sur Pornhub

Plus de 700 défenseurs des victimes et survivants de l’exploitation sexuelle ont envoyé une lettre au Congrès, exhortant les législateurs à ouvrir une enquête pénale sur le site pornographique Pornhub et sa société mère MindGeek.

Le 18 mai dernier, le Centre national sur l’exploitation sexuelle (National Center on Sexual Exploitation/NCOSE), ainsi que plus de 700 survivants et défenseurs de cette cause, ont écrit une lettre aux membres du Congrès des États-Unis pour leur demander d’ouvrir une enquête pénale sur la société mère de Pornhub, MindGeek.

« MindGeek, qui possède Pornhub et au moins 160 autres sites Web de pornographie, est un exemple de l’indifférence des entreprises concernant les dommages causés aux femmes et aux enfants sur sa plate-forme », indique la lettre qui affirme également  que le géant de la pornographie a « violé les lois fédérales » sur la vérification de l’âge des utilisateurs en plaçant « intentionnellement », « un bouton de téléchargement sur chaque vidéo distribuée sur Pornhub ».

Les signataires de cette déclaration affirment que le Congrès a « le pouvoir » d’agir sur cette situation pour mettre un terme à la diffusion d’agressions sexuelles contre les femmes et les enfants qui « se produit sans conséquences juridiques apparentes pour les auteurs individuels ou les facilitateurs numériques d’abus sexuels monétisés ».

Pornhub, basé au Canada, est l’un des sites phonographiques les plus populaires de la planète. En décembre 2020, le distributeur de pornographie a été accusé d’héberger non seulement des vidéos d’agressions et d’abus sexuels mais également de nombreuses vidéos pédopornographiques. C’est Nicholas Kristof dans un article du New York Times qui a mis ce scandale en lumière. « Pourquoi le Canada accueille-t-il une entreprise qui diffuse dans le monde des vidéos de viol ? » se demandait l’auteur.

L’article évoquait également, Serena Fleites , une jeune femme qui a témoigné en février dernier devant les Parlementaires canadiens à propos des traumatismes qu’elle a vécu et son combat pour faire retirer des images d’elle, alors qu’elle était mineure, de la plateforme Pornhub.

Ce n’est que lorsque Mastercard et Visa ont annoncé que leurs cartes de crédits ne pourraient plus être utilisées dans l’immédiat pour effectuer des paiements sur Pornhub que la société a supprimé des millions de vidéos de sa plate-forme.

« MindGeek ne peut pas continuer à fonctionner en toute impunité » a déclaré Dawn Hawkins, PDG du National Center on Sexual. Exploitation avant d’ajouter que « le Congrès doit agir pour rendre justice aux survivants et mettre fin à la tendance qu’a l’industrie de la pornographie à s’attaquer aux personnes vulnérables ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Proxima Studio / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.