Des donateurs de Ravi Zacharias Ministries ont lancé une procédure judiciaire pour avoir accès aux dossiers financiers de l’organisation

Des donateurs de Ravi Zacharias Ministries veulent s’assurer que leurs dons n’ont pas servi à couvrir les abus sexuels perpétrés par Ravi Zacharias qui ont été révélés lors d’une enquête approfondie en février. 

Un recours collectif a été déposé par plusieurs donateurs de Ravi Zacharias Ministries (RZIM) en août dernier selon Christian Today. Leur plainte déposée auprès du tribunal fédéral du district nord de Géorgie indique que les donateurs ont été induits en erreur sur la manière dont leur argent aurait été dépensé par l’organisation dirigée par Ravi Zacharias.

« Les accusés ont volé des dizaines – voire des centaines – de millions de dollars à des donateurs bien intentionnés qui pensaient que RZIM et Zacharias étaient des dirigeants chrétiens remplis de foi. » affirment les plaignants. Leurs avocats demandent à avoir accès aux dossiers financiers de Ravi Zacharias Misitries de ces dix-sept dernières années.

Christianity Today rapporte que lors de la première audience du recours collectif qui a eu lieu lundi, les représentants des donateurs Derek et Dora Carrier, ont fait valoir qu’ils avaient besoin d’une « découverte accélérée » pour leur permettre d’accéder aux centaines de milliers de documents financiers qui, selon eux, prouveraient que « RZIM a permis que les fonds donnés soient détournés pour être utilisés dans les stratagèmes de Zacharias pour perpétrer des abus sexuels ».

En août 2020, plusieurs mois après le décès du fondateur de Ravi Zacharias International Ministries, des allégations d’inconduite sexuelles en lien avec deux spas dont il était co-propriétaire, ont été adressées contre lui. Suite à ces accusations, l’organisation a engagée un cabinet d’avocats, Miller & Martin PLLC, pour mener une enquêter sur cette affaire.

Dans une lettre ouverte publiée en février dernier, le conseil d’administration de RZIM a annoncé les résultats de l’enquête qui expose les abus sexuels perpétrés par son fondateur. Une déclaration qui met l’emphase sur la tristesse et l’effroi éprouvés par les membres de l’organisation en découvrant les conclusions de cette investigation.

Si le juge fédéral, Thomas Thrash a rejeté la requête de découverte accelérée, l’équipe juridique qui défend les plaignants devrait à nouveau plaider en faveur de cette requête pour accéder aux dossiers financiers de RZIM, ils devront d’abord prouver qu’il existe des raisons valables pour poursuivre le procès.

Drew Ashby, de la société Ashby Thelen Lowry a déclaré à Christianity Today que « RZIM est assis sur un tas d’argent, et personne ne sait comment RZIM dépense cet argent ». « Nos clients considèrent cela comme l’argent de Dieu, pas leur argent, et ils veulent que cet argent soit réinvesti dans des objectifs légitimes du ministère pour construire le royaume de Dieu. » a poursuivi l’avocat.

Ravi Zacharias Ministries qui avait affirmé en février vouloir voir « toute la vérité révélée » et rechercher « la volonté du Seigneur en ce qui concerne l’avenir de l’organisation », a déposé une requête demandent le rejet de cette affaire. Les représentants du ministère estiment que les donateurs de RZIM n’ont pas été lésés par les abus de Ravi Zacharias.

« Leurs réclamations reposent sur la conclusion erronée selon laquelle l’inconduite de M. Zacharias a transformé le cadeau des donateurs en une blessure, la vie de M. Zacharias en nullité et RZIM en fraude » expliquent leurs avocats qui soutiennent que « ce n’est pas la réalité ».

Sarah Davis, qui a remplacé son père à la tête de RZIM en 2019, a fait valoir que certaines des informations demandées par les plaignants sont confidentielles et que les donateurs n’ont aucun droit légal de savoir ce que RZIM fait avec leur argent.

« Nous allons nous attaquer à ces informations. La question est de savoir combien de temps RZIM peut nous empêcher de regarder derrière le rideau » a déclaré Drew Ashby à Christianity Today.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Crédit image : Licence Creative Commons / Wikimedia

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.