Des églises mobilisées pour lutter contre la faim aux Etats-Unis alors que ce problème touche des millions d’américains

« Dans un monde post-pandémique, les églises locales vont réaliser l’énorme responsabilité qu’elles ont, non seulement de conduire les gens à Jésus mais aussi de remplir leur estomac vide. »

Avant Thanksgiving cette année, les banques alimentaires à travers le pays distribuaient des repas à des milliers d’Américains sans emploi et sous-employés qui luttaient pour joindre les deux bouts. Alors que la pandémie et ses restrictions se poursuivent, de nouvelles données prédisent qu’un Américain sur six pourrait connaître l’insécurité alimentaire d’ici la fin de l’année.

Selon les informations de la plus grande organisation de lutte contre la faim du pays, Feeding America, plus de 54 millions de personnes pourraient avoir des difficultés à se nourrir cette année faute de ressources, soit une augmentation de 45% par rapport à 2019, selon le département américain de l’Agriculture.

Le président et fondateur de l’ONG chrétienne Covoy of Hope, Hal Donaldson s’est confié à FaithWire sur les conséquences de la pandémie alors que cette année, Convoy of Hope a distribué plus de 150 millions de repas à ceux qui en ont besoin dans tout le pays.

« Avant la pandémie, les choses étaient difficiles. Et la pandémie n’a fait que rendre les choses plus difficiles encore. »

Hal Donaldson, qui a lui-même grandi dans la pauvreté, a déclaré que son organisation s’était associée à 3000 églises qui ont transformé leurs parkings en centres de distribution de fortune pour distribuer des repas aux Américains dans le besoin.

D’après le Washington Post, dans un article publié cette semaine, des données montrent une augmentation du nombre de vols à l’étalage. Cela indique que l’aide apportée ne répond pas pleinement aux besoins causés par la pandémie.

Pour Hal Donaldson, dont l’envie d’aider les autres est née d’une conversation avec Mère Theresa qui lui avait demandé : « Que faites-vous pour les pauvres et les souffrants ? »,  le modèle le plus efficace pour lutter contre cette crise de la faim est d’impliquer les églises locales.

« Il y a une tendance en Amérique à penser que le gouvernement peut résoudre tous les problèmes. Ça ne peut pas. Cela ne peut absolument pas. Et les politiciens veulent que vous croyiez qu’ils le peuvent. Ils ne peuvent pas. C’est impossible. La seule façon de remédier à la situation est que des gens comme vous et moi considèrent cela comme plus qu’une responsabilité gouvernementale ou un problème national. »

Convoy of Hope met un point d’honneur à s’associer avec les églises du pays car ces congrégations « vont être là longtemps après notre départ » explique Donaldson en ajoutant, « tout ce que nous pouvons faire pour élever l’église locale et élever le nom de Jésus, nous voulons faire ».

Le directeur de l’ONG prévoit que dans un monde post-pandémique les églises locales vont pleinement réaliser « l’énorme responsabilité » qu’elles ont qui est à la fois de « conduire les gens à Jésus », mais également « de remplir leur estomac vide ».

« L’Église est la force la plus puissante des États-Unis. Elle est plus puissante que la Maison Blanche et le Capitole – l’église – parce qu’elle est à la base. C’est dans toutes les communautés de notre pays. »

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.