Des mines antipersonnel posées devant une église au Myanmar

« Au moment où nous commencions à nous éloigner, nous avons entendu une explosion, puis un cri de douleur et d’angoisse. »

Le 15 juin, les maisons et l’église du village de Daw Nye au Myanmar ont été incendiées. L’organisation Free Burma Rangers, un mouvement de service humanitaire multiethnique dans les zones de conflit, accuse les troupes de la Division 66, l’armée birmane, d’avoir attaqué ce village toute la semaine.

On peut lire sur leur site Internet leur récit de ce drame. Les Rangers commencent par témoigner de l’angoisse qui règne sur place.

« Les villageois se cachent dans les montagnes derrière le village et nous avons appris à bien les connaître ces derniers jours. Chaque jour, ils prient pour que leur village ne soit pas brûlé. Chaque jour, ils entendent le bruit des tirs et des bombardements et regardent, impuissants, leurs maisons brûler dans la vallée en contrebas. »

Ils l’affirment, « l’armée birmane a incendié des villages et tué des villageois à une vitesse et avec une force jamais vues auparavant ».

Parmi les volontaires Karenni, se trouve un adolescent de 16 ans. Il était à proximité des Free Burma Rangers le 15 juin dernier. Alors qu’ils se rendent au niveau de l’église, les Free Burma Rangers découvrent que des mines antipersonnel ont été posées. Puis rapidement, une explosion se fait entendre. David Eubank raconte.

« Au moment où nous commencions à nous éloigner, nous avons entendu une explosion, puis un cri de douleur et d’angoisse. Nous sommes retournés à l’église et il y a sur le terrain un jeune volontaire Karenni de 16 ans. Son pied avait complètement disparu et sa jambe inférieure était un gâchis mutilé. Il gémit et je pouvais entendre dans sa voix non seulement la douleur, mais la réalisation angoissée qu’il avait perdu son pied pour toujours. Il avait marché sur une mine différente de celle que nous avions vue et nous avons de nouveau réalisé que l’armée birmane avait ensemencé ce chantier de destruction. »

Les Free Burma Rangers ont pu prendre soin du jeune adolescent. Il a été soigné et envoyé dans un hôpital de campagne dans la jungle. David Eubank a prié avec lui.

« Je suis reconnaissant pour toutes vos prières et votre aide. Je suis reconnaissant que nous ayons la chance d’aider ce garçon et nous ferons de notre mieux pour lui procurer une bonne prothèse et soutenir toute décision qu’il souhaite prendre pour son avenir. Je vous suis reconnaissant à vous tous qui vous souciez du fait que des gens sont tués, mutilés, pourchassés, leurs églises incendiées et leurs maisons détruites. Nous remercions Dieu qu’eux et nous ne soyons pas seuls dans ce cas. »

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / Anna ART

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.