Des prophètes américains s’excusent d’avoir prophétisé à tort la réélection de Donald Trump

« Je voudrais me repentir d’avoir prophétisé à tort que Donald Trump remporterait un deuxième mandat à la présidence des États-Unis. »

De nombreux prophètes américains avaient prophétisé sur l’élection de Donald Trump pour un second mandat. Après la défaite du président sortant face au candidat démocrate Joe Biden et les émeutes qui ont eu lieu à Washington le 6 janvier dernier, certains d’entre eux se sont excusés publiquement pour ce qu’ils considèrent comme une erreur.

C’est le cas du prophète Jermiah Johnson qui s’est excusé dans une déclaration publiée le 7 janvier dernier. Il a déclaré qu’il croyait avoir reçu « une mission pour aider le corps du Christ à discerner prophétiquement les plans que Dieu avait pour Donald Trump » mais admet s’être trompé.

« Je voudrais me repentir d’avoir prophétisé à tort que Donald Trump remporterait un deuxième mandat à la présidence des États-Unis. »

Jermiah Johnson souhaite prendre ses responsabilités et assumer pleinement qu’il a commis une erreur, balayant toutes les rumeurs de fraudes électorales.

« Je refuse de blâmer les croyants et de dire: ‘Cela ne s’est pas produit parce qu’ils n’ont pas suffisamment prié.’ Je ne proclamerai pas non plus: ‘Donald Trump a effectivement gagné, alors j’avais raison, mais l’élection lui a été volé’. Je crois que la première déclaration cherche à soulager le messager prophétique de la responsabilité de ce qu’il a prophétisé, et la deuxième déclaration est remplie de fierté potentielle et d’une réticence à s’humilier et à admettre qu’il avait tort. »

« Donald J. Trump n’a pas été réélu et je dois le réaliser et me repentir » affirme-t-il. Il ajoute qu’il croit maintenant que Dieu a décidé de démettre Trump de ses fonctions « à cause de sa propre fierté et arrogance » et d’attirer l’attention de ceux dans l’Église qui ont fixé leurs yeux sur l’homme plus que vers le Seigneur, plaçant Donald Trump « sur un piédestal ».

Il s’est également excusé « si ses prophéties avaient joué un rôle pour alimenter l’attention démesurée » des chrétiens envers Donald Trump.

Shawn Bolz, un autre célèbre prophète américain a aussi pris la parole pour s’excuser de « s’être trompé à propos de quelque chose d’aussi énorme », dans une publication Facebook qui a été likée près de 8 milles fois.

Le prophète a déclaré qu’il prenait « ses responsabilités » et ne prophétiserait plus sur les questions politiques pour se « concentrer » sur sa relation avec Jésus, il en profite également pour réaffirmer l’importance du prophétique malgré son erreur.

Un message d’excuses que Shawn Bolz conclut en déclarant : « Dieu est bon ! ».

« J’avais évidemment tort lorsque j’ai prophétisé que le président Trump aurait un second mandat. Je suis sincèrement désolé, alors que j’évolue et que je grandis dans le prophétique de m’être trompé à propos de quelque chose d’aussi énorme. Dans cette saison, je prends mes responsabilités et je ne vais plus prophétiser sur des questions politiques, mais plutôt me concentrer sur ma relation avec Jésus. Merci à tous ceux qui ont manifesté de la grâce envers moi, le prophétique est réel malgré mon erreur. À la même période, alors que j’ai fait cette grande erreur j’ai également était témoin des plus merveilleux accomplissements prophétiques de ma carrière et c’est difficile lorsque quelque chose comme ça s’avère être faux. Je suis en quête de vérité et de prière. Merci Seigneur nous sommes sous l’alliance du Nouveau Testament grâce à Jésus ! Dieu est bon ! »

Kris Vallotton de l’église Bethel, cofondateur de la Bethel School of Supernatural Ministry (BSSM), avait également présenté ses excuses dans une vidéo en novembre dernier avant de supprimer sa publication décidant d’attendre le résultat final de l’élection. Samedi 9 janvier il a republié la vidéo de novembre dans laquelle il déclare :

« Je tiens à m’excuser sincèrement de m’être trompé sur ma prophétie à propos de Donald Trump. Cela ne fait pas de moi un faux prophète. J’ai prophétisé qu’il deviendrait président quatre jours après avoir déclaré sa candidature [en 2015]. Et j’ai prophétisé que Trump ne serait pas destitué [et démis de ses fonctions]. Je suis vraiment désolé pour tous ceux qui m’ont fait confiance. Il s’agit d’une grossière erreur ! »

C.P

Crédit image : Andrew Cline / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.