En détruisant le tombeau de Jonas, Daech a permis de découvrir le palais de Sanchérib !

Le palais du roi assyrien Sanchérib, longtemps enseveli sous le site de la tombe présumée du prophète Jonas en Irak, est actuellement fouillé par des archéologues irakiens suite à des circonstances étonnantes. En effet, après les efforts déployés par l’État islamique pour détruire les vestiges archéologiques inestimables, le palais du roi assyrien a finalement été mis au jour

Selon la tradition chrétienne, ce site archéologique du nord de l’Irak détruit par Daech en 2014, était considéré comme le tombeau de Jonas. Après l’occupation des lieux par les militants de Daech, et la libération de la plaine de Ninive par les troupes irakiennes il y a seulement quelques semaines, les archéologues ont constaté avec consternation l’étendue des dégâts sur les vestiges connus. Mais cette déception cachait l’extraordinaire mise au jour du palais de Sanchérib. Le site demeurait jusqu’ici largement inexploré. Les deux dernières tentatives d’excavation, dont l’ultime en 1950, n’avaient pas permis d’atteindre le palais.

Et ce serait le palais de ce roi assyrien Sanchérib, vieux de 2 300 ans, qui aurait été découvert. Sanchérib régna sur l’Assyrie de -705 à -681. Pendant son règne, Ninive était l’une des villes les plus riches du monde. Il mena une campagne militaire contre le royaume de Juda.

Après ces choses et ces actes de fidélité, parut Sanchérib, roi d’Assyrie, qui pénétra en Juda, et assiégea les villes fortes, dans l’intention de s’en emparer. Ezéchias, voyant que Sanchérib était venu et qu’il se proposait d’attaquer Jérusalem, tint conseil avec ses chefs et ses hommes vaillants, afin de boucher les sources d’eau qui étaient hors de la ville; et ils furent de son avis… Fortifiez-vous et ayez du courage ! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant le roi d’Assyrie et devant toute la multitude qui est avec lui; car avec nous il y a plus qu’avec lui. Avec lui est un bras de chair, et avec nous l’Eternel, notre Dieu, qui nous aidera et qui combattra pour nous. Le peuple eut confiance dans les paroles d’Ezéchias, roi de Juda.
2 Chroniques 32:1-8

Les djihadistes ont utilisé la dynamite pour détruire les vestiges. Ils ont ensuite creusé des tunnels à la hâte pour piller des centaines de pièces archéologiques, dans le but de les vendre au marché noir. Les archéologues travaillent désespérément pour sauver ce qu’ils peuvent, mais les tunnels sont particulièrement instables. Layla Salih s’est exprimée ainsi pour le Telegraph :

« Les objets ne correspondent à ce que nous nous attendions à trouver. Les destructions de Daech, nous ont finalement conduits à une découverte fantastique.”

Les archéologues ont extrait une dalle présentant des inscriptions cunéiformes et des sculptures de demi-déesses assyriennes.

“Il y a une quantité énorme de l’histoire là-bas, pas seulement des pierres ornementales… C’est une opportunité pour enfin cartographier le trésor du premier grand empire du monde, à la période de son plus grand succès. »

Le sanctuaire détruit par Daech était un site musulman, construit sur les ruines d’une église, autrefois appelé monastère de Jonas, datant du Vème siècle. Jonas, ou Nabi Yunis dans le coran, est un prophète vénéré dans l’islam. Certains pensent que Daech a choisi de détruire le site malgré tout, dans une perspective salafiste qui rejette le concept de culte dans des sanctuaires, et envisage la destruction de tout lieu de culte, y compris musulman. D’autres ont émis l’hypothèse que leur objectif était d’effacer les traces chrétiennes et juives, même quand elles sont aussi liées à l’islam.

Dans la tradition juive, Jonas est retourné dans sa ville natale de Gath-Hépher en Galilée après sa mission à Ninive et il y a été enterré. Un autre sanctuaire musulman en Halhoul près d’Hébron est revendiqué par les musulmans pour être le lieu de sépulture de Jonas.

Ci-dessous la vidéo de la destruction du site musulman par les militants en 2014.

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.