Deux bébés migrants morts en Méditerranée : Les gardes-côtes turcs accusent la Grèce

« On nous a appris qu’après avoir été pris à bord d’un bateau des garde-côtes grecs et dépouillés de leurs biens de valeur, (les migrants) ont été placés à bord de quatre embarcations et abandonnés à la dérive à proximité des eaux territoriales turques. »

Les garde-côtes turcs ont rapporté mardi que six migrants, dont deux bébés, sont morts en mer après avoir été refoulés par la Grèce dans les eaux turques de la mer Egée. Ils affirment que les personnes refoulées, dont la nationalité n’a pas été immédiatement mentionnée, se trouvaient à bord de quatre embarcations.

Partis samedi du port libanais de Tripoli, ils tentaient, selon le témoignage des personnes secourues, de rejoindre l’Italie. Tombées en panne de carburant, elles auraient appelé les autorités grecques à l’aide selon le communiqué turque, qui ajoute le témoignage d’un des gardes-côtes.

« On nous a appris qu’après avoir été pris à bord d’un bateau des garde-côtes grecs et dépouillés de leurs biens de valeur, (les migrants) ont été placés à bord de quatre embarcations et abandonnés à la dérive à proximité des eaux territoriales turques. »

Athènes et Ankara entretiennent des relations plus que tendues et s’accusent mutuellement de violer les droits des migrants. Plusieurs ONG et témoins ont déjà reproché à Athènes des refoulements illégaux présumés de migrants vers la Turquie, à terre et en mer, mais la Grèce a toujours nié ces accusations.

M.C. (Avec AFP)

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.