« Dieu, aide-moi ! » : Ancien pasteur, Lazarus Chakwera devient président du Malawi

Élu aux élections présidentielles du Malawi, Lazarus Chakwera demande l’aide de Dieu pour diriger le pays.

À l’issue d’une année de bataille judiciaire, le Malawi, pays au sud-est de l’Afrique, a un nouveau président, Lazarus Chakwera. Ce père de quatre enfants est un ancien pasteur. Il a même dirigé les Assemblées de Dieu du Malawi pendant près de 25 ans.

Dirigeant du Parti du Congrès du Malawi depuis 2013, Lazarus Chakwera s’était présenté aux élections présidentielles de 2013 et 2019 sans succès.

En 2019, 160 000 voix le séparaient du vainqueur Peter Mutharika. Un scrutin invalidé en février dernier par la Cour Constitutionnelle pour « fraudes massives ». Le second vote a donc eu lieu le 2 juin.

Lazarus Chakwera, diplômé de philosophie et de théologie, prône l’unité, la lutte contre la corruption, l’emploi et la prospérité. Il termine chaque meeting par la prière et dit être envoyé par Dieu.

« Dieu m’a parlé. Dieu m’a dit : ‘je ne te retire pas ton ministère’. Il m’a dit : ‘je prolonge ton ministère pour que tu puisses diriger une nation toute entière’. »

Samedi soir, il a prononcé son discours d’investiture.

« Moi, docteur Lazarus McCarthy Chakwera, jure solennellement exécuter bel et bien les fonctions de haut fonctionnaire de la République du Malawi, préserver et défendre la Constitution. »

Avant d’ajouter, « alors, Dieu, aide-moi ».

Le président sortant, Peter Mutharika, estime qu’il s’agit de « la pire [élection] de l’histoire de nos élections au Malawi », et demande un troisième vote. Mais la Commission des Droits de l’Homme du Malawi parle elle de « vote paisible et transparent ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.