« Dieu avait un plan pour cet enfant » : La mère de Steph Curry avait prévu d’avorter

« Si j’avais vécu cela, il n’y aurait pas eu de Wardell Stephen Curry II. (…) Je ne veux plus prendre cette décision. Et maintenant, je dois juste faire confiance à Dieu pour qu’il aille de l’avant avec moi pour avoir cet enfant. »

Sur Instagram, la star de la NBA Steph Curry associe sa mère à sa réussite. « Maman, nous nous avons réussi ! », a-t-il affirmé devant ses 1,4 millions de fans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wardell Curry (@stephencurry30)

De son côté, sa mère, Sonya Curry, partage elle aussi sur Instagram sa fierté face au parcours de son fils.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonya Curry (@sacurry22)

Dans un podcast, elle est récemment revenue sur l’époque où elle était enceinte de Steph Curry. Elle pensait alors à l’avortement. Mais « Dieu avait un plan pour cet enfant », a-t-elle affirmé.

Elle est persuadée que « l’Esprit intercédait à ce moment-là d’une manière dont je ne savais même pas qu’elle se produisait à ce moment-là ».

« Si j’avais vécu cela, il n’y aurait pas eu de Wardell Stephen Curry II. (…) Je ne veux plus prendre cette décision. Et maintenant, je dois juste faire confiance à Dieu pour qu’il aille de l’avant avec moi pour avoir cet enfant. »

Si elle explique avoir ressenti de la « honte » suite à son premier avortement, elle ajoute, « il y a des conséquences pour nos décisions. Mais… nous ne devrions pas vivre éternellement dans la honte et le jugement. Et la seule personne qui peut réellement nous donner cette tranquillité d’esprit, c’est Dieu. Et Il attend. Il est là pour le faire ».

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / Marcos Mesa Sam Wordley

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.