Drame au Nigéria : L’effondrement du toit d’une église fait au moins 160 morts

Le bilan humain de l’effondrement du toit de l’église Reigners Bible Church International survenu samedi au Nigeria s’est alourdi. Le directeur d’un hôpital a confié qu’il y aurait au moins 160 victimes.

Selon les dires de plusieurs témoins l’église Reigners Bible Church International était encore en construction lors du grand rassemblement qui était organisé samedi à l’occasion de l’intronisation de l’apôtre Akan Weeks comme évêque.

annonce-rassemblement

Selon Etete Peters de l’Université d’Uyo les morgues sont pleines et le bilan de 160 morts est encore provisoire. Edikan Peters, un leader de jeunesse, affirme quant à lui que de nombreuses victimes se trouvent dans des morgues privées tout autour de la ville de Uyo.

Emmanuel Udom, le gouverneur de l’État d’Akwa Ibom, dont Uyo est la capitale, était présent sur les lieux de l’accident et a pu en réchapper. Il annonçait hier sur Facebook que le gouvernement prendrait en charge tous les frais médicaux des blessés et a demandé à ce que l’on prie pour eux.

« Le Gouvernement assumera le coût des soins médicaux de tous les blessés. Nous n’avons jamais eu un accident aussi choquant dans l’histoire de notre cher état.[… ] Nous exhortons la communauté chrétienne à montrer leur soutien, leur amour et leur compréhension dans les prières pour les familles des victimes et pour l’État. »

Le gouverneur a décrété deux journées de deuil, une cérémonie en hommage aux victimes se tiendra lundi après-midi.

Le Président du Nigeria Muhammadu Buhari a assuré de son soutien les habitants de Akwa Ibom.

« Toute tragédie qui affecte une partie du Nigéria nous affecte tous. Nos pensées et nos prières continuent d’être avec les habitants d’Akwa Ibom. »

Prions pour nos bien-aimés du Nigéria frappé par ce terrible accident.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.