Droits des chrétiens en Europe : Un rapport dénonce « l’intolérance et la discrimination croissantes »

Les experts de l’OIDAC ont enquêté en France, en Allemagne, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni.

L’Observatoire de l’Intolérance et des Discriminations contre les Chrétiens en Europe (OIDAC) vient de publier un rapport intitulé « Sous pression : Les Droits de l’Homme des chrétiens en Europe ». Ses experts dénoncent « une inquiétude croissante au sujet d’un déclin de la liberté religieuse en Europe, y compris la liberté d’expression, la liberté de conscience et les droits parentaux, entre autres droits humains ».

L’enquête porte sur cinq pays, la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Suède et le Royaume-Uni, de 2019 à 2020. « Ces pays ont été sélectionnés parce que, selon nos observations, les chrétiens y font face à plus de difficultés », explique l’OIDAC.

Selon ces experts, « l’intolérance et la discrimination croissantes » se trouvent du côté gouvernemental et du discours politique, mais aussi du côté individuel. L’OIDAC parle « d’intolérance laïque ».

« Il a également été découvert que la principale dynamique qui provoque l’érosion et la limitation des libertés des chrétiens est ce que l’on a appelé l’intolérance laïque. »

Dans sa conclusion au sujet du chapitre sur la France, l’OIDAC affirme que « la société française semble de plus en plus divisée entre la société chrétienne, laïque et musulmane ».

« La laïcité du gouvernement a entraîné une forte pression sur les chrétiens, en particulier lorsqu’il s’agit de questions morales dans lesquelles la société laïque et le christianisme ont des points de vue différents, tels que le mariage, la famille, l’éducation, la bioéthique et la politique identitaire. Ces sujets soulèvent des conflits affectant la liberté d’expression, la liberté de conscience et les droits parentaux des chrétiens, principalement par peur de l’exclusion sociale et de la discrimination. »

Le rapport pointe également le rôle des médias.

« Les médias, d’un autre côté, n’ont pas aidé à créer un meilleur dialogue, au contraire, ils perpétuent certains stéréotypes du christianisme et ont conduit à davantage de divisions. »

Pour ce qui est du plan politique, l’OIDAC explique que « dans le contexte de Covid-19 et en réponse aux dernières attaques terroristes, le gouvernement a pris des mesures qui ont indirectement restreint la liberté de religion ».

L’Observatoire fait état d’une « connotation globalement négative de la religion dans le pays », qui pourrait s’expliquer par « l’histoire de la laïcité française et la tension avec les incidents islamiques en France ».

Si les experts dénoncent « un manque général de respect pour le christianisme », ils affirment également que le gouvernement a remarqué « le nombre élevé d’attaques graves contre des églises, des bâtiments et des symboles chrétiens et contre des citoyens », espérant qu’il « augmentera son attention sur la question ».

M.C.

Crédit image : Ricardo J de E / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.