Le maire de Liverpool demande à ce que des publicités annonçant la visite de Franklin Graham soient retirées des bus

Le maire de Liverpool, Steve Rotheram, a demandé à ce que des affiches publicitaires faisant la promotion de la venue prochaine de l’évangéliste Franklin Graham, soient retirées. 

« Dire que je suis en colère que les opinions d’un prédicateur haineux connu – qui a un palmarès épouvantable d’opinions homophobes et islamophobes – soient affichées n’importe où dans la région de notre ville serait un euphémisme », a déclaré Steve Rotherham, le maire de Liverpool à la BBC.

Steve Rotherham fait référence à des publicités placardées sur les bus de Liverpool pour annoncer la venue du fils de Billy Graham, Franklin Graham le 14 mai prochain dans le cadre de sa tournée, « God Loves You » (« Dieu vous aime » en français NDLR).

Selon le Christian Post, sur ces affiches figure une photo de l’évangéliste américain accompagné d’un message : « Vous recherchez quelque chose de plus ? », ainsi que des informations sur la tournée.

La BBC a indiqué que Steve Rotherham a écrit aux compagnies de bus, Stagecoach et Arriva, pour demander la suppression des publicités.

Mark Barber, le porte-parole de la Billy Graham Evangelistic Association, estime que la réaction du représentant local est décevante.

« Nous respectons certainement le droit des autres de ne pas être d’accord avec nous sur des questions de croyance religieuse », a-t-il déclaré au Christian Post.

« Il est cependant décevant que des fonctionnaires élus pour représenter l’ensemble de leur communauté décrivent les opinions traditionnelles des chrétiens comme un ‘discours de haine’ et utilisent en fait leur fonction pour les discriminer et interférer avec l’expression de leurs croyances. »

Une affaire similaire avait eu lieu en 2018 à Blackpool en Angleterre. Une société de transport avait retiré des affiches publicitaires faisant la promotion d’un événement d’évangélisation avec Franklin Graham. Mark Barber rappelle que dans cette affaire le tribunal leur a donné raison, jugeant les affiches « inoffensives ».

« Les publicités de bus pour l’événement d’évangélisation du révérend Graham à Blackpool ont été validées par le tribunal comme étant inoffensives et le juge a déclaré que l’approche adoptée par le Blackpool Borough Council était ‘l’antithèse de la façon dont une autorité publique devrait se comporter dans une société démocratique’. »

« De plus, le juge a statué que les chrétiens qui ont des opinions bibliques traditionnelles, y compris le révérend Graham et les organisateurs de l’évangélisation, ne sont pas des extrémistes et doivent être traités équitablement », a-t-il poursuivi.

Le porte-parole de la Billy Graham Evangelistic Association espère que le maire de Liverpool prendra note de cette affaire.

« Notre espoir et nos attentes sont que les fonctionnaires prennent note de cette affaire et s’acquittent de leurs fonctions publiques de manière raisonnable et impartiale et accueillent les personnes de toutes les croyances religieuses. »

De son côté, Franklin Graham a déclaré à la BBC qu’il n’y avait « rien d’offensant » dans les publicités faisant la promotion de sa tournée.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Creative Commons / Wikimédia

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.