Ebrahim Firouzi est condamné à l’exil dans le Balouchistan pendant 2 ans à cause de sa foi

Condamné à l’exil, le chrétien iranien Ebrahim Firouzi vient d’arriver à Sarbaz, dans le Balouchistan.

Ebrahim Firouzi est un chrétien iranien condamné en 2013 à cause de sa foi. Après avoir été libéré de prison le 26 octobre, il a été contraint de s’exiler à Sarbaz. Il est arrivé le 12 novembre dans cette petite ville du Balouchistan, à la frontière irano-pakistanaise, où il doit rester 2 ans.

Ebrahim vient de passer plusieurs années en prison, à Téhéran puis à Kara, pour « propagande contre la République islamique », « évangélisation », « gestion d’un site web chrétien », « actions contre la sécurité nationale », « présence à un rassemblement illégal » et « collusion avec des entités étrangères ». C’est désormais à Sarbaz qu’il va passer les deux prochaines années.

Cette condamnation à l’isolement vise à l’empêcher « d’exercer son influence » et « de fréquenter les habitants de la région de Téhéran ». Il se loge désormais dans une petite maison et doit chaque jour se rendre au greffe pour attester de sa présence.

Sarbaz est une ville connue pour son isolement et pour la forte présence de groupes islamistes militants. Morning Star News parle d’une « ville isolée, au milieu de nulle part ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.