Élections présidentielles : L’appel de la Fédération Protestante de France pour le second tour

À l’approche du second tour des élections présidentielles, la Fédération protestante de France met en garde contre les « discours des extrêmes » et prévient que « ses engagements pourront être entravés » en cas de victoire du Rassemblement national.  

Dans un communiqué publié le 17 avril, la Fédération protestante de France (FPF) appelle les citoyens à voter au second tour des élections présidentielles qui aura lieu le 24 avril prochain et les interpelle « concernant les dangers de l’abstention » et contre le « discours des extrêmes ».

À une semaine de ce second tour, la FPF déclare vouloir « rester vigilante, attester de sa confiance dans la politique et contester tout ce qui mettrait en cause et trahirait le message de l’Évangile ».

Conscients que « la situation de l’entre-deux-tours laisse à nouveau un grand nombre dans l’insatisfaction et suscite un réel questionnement quant au choix citoyen », les protestants estiment toutefois qu’il ne faut pas faire passer « le sentiment d’être dans une impasse, ou dans une situation de renoncement intellectuel au-dessus de notre responsabilité chrétienne ».

L’organisation protestante rappelle en outre que ses engagements, qui concernent « la parole en faveur de la liberté religieuse, les actions pour l’accueil des exilés, des étrangers, les œuvres auprès des plus vulnérables, le plaidoyer sur les questions climatiques, et de façon plus générale le projet de promotion de la fraternité et de lutte contre les inégalités dans une société qui a besoin de se rassembler », « pourront être entravés en cas de victoire du Rassemblement National ».

« Vigie de la République »

Une intervention dans le champ politique que la FPF justifie par sa mission de « vigie de la République », reprenant ainsi les propos de son président, François Clavairoly. Dans une tribune parue dans Le Monde le 16 avril, celui-ci déclarait que les protestants « peuvent alerter comme vigie de la République, ils peuvent être aiguillon pour ceux qui seront au pouvoir afin qu’ils évitent une faillite démocratique, ils doivent aussi souffler les mots de la fraternité contre le discours des extrêmes ».

La FPF avait déjà publié une « adresse du protestantisme » aux candidats avant le premier tour des élections pour les interpeller sur plusieurs sujets (écologie, égalité entre les femmes et les hommes, éducation, solidarité pauvreté, justice sociale…) sur lesquels elle est engagée.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock / ke Fouque

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.