Elle rencontre Jésus en vision et devient chrétienne mais son mari en décide autrement

« À minuit, j’ai vu une lumière brillante et un homme vêtu de vêtements blancs traverser la rivière venir vers moi, et Il a dit : ‘La paix soit sur toi. Aujourd’hui, je t’ai choisi pour être à moi’. »

Mansitula Buliro vit en Ouganda. Cette mère de famille a sept enfants et est enceinte du huitième. Avec son mari, musulman comme elle, elle se prépare à faire ses prières du soir. C’est alors qu’elle a une vision : une lumière vive et une voix forte.

« Au cours du processus, mon corps est devenu faible, puis j’ai vu une lumière qui venait d’en haut, et j’ai entendu une voix forte disant ‘Yeshua’ à plusieurs reprises. »

Son mari arrive alors de la pièce voisine, lui demandant ce qui se passe. Elle lui raconte tout, la lumière, la voix. Il s’empare alors du Coran pour « chasser le mauvais esprit ».

Mais la nuit suivante, Mansitula a une autre vision. Elle raconte à Morning Star News :

« À minuit, j’ai vu une lumière brillante et un homme vêtu de vêtements blancs traverser la rivière venir vers moi, et Il a dit : ‘La paix soit sur toi. Aujourd’hui, je t’ai choisi pour être à moi’. »

Le matin suivant, Mansitula se rend chez sa voisine, chrétienne. Elle lui raconte les visions. La voisine prie pour elle. Mansitula met sa foi en Jésus.

Un voisin entend alors les deux femmes prier. Il entre et dit :

« Mansitula, je pensais que tu étais musulmane. Comment se fait-il que j’entende des prières mentionnant le nom d’Issa [Jésus, NDLR]? »

Quand Mansitula rentre chez elle deux heures plus tard, son mari a déjà appris sa conversion. Il se met à la battre, devant ses deux plus jeunes enfants, âgés de 6 et 8 ans.

« Je suis restée silencieuse. Mon mari a commencé à me gifler et à me donner des coups de pied sans discernement. Je suis alors tombée. Il est entré dans la maison et est revenu avec un couteau et a commencé à me couper la bouche en disant : ‘ Allahu akbar, Allahu akbar, Allahu akbar, je te punis parce que tu ne dois pas parler de Yeshua dans ma maison . C’est une maison musulmane. »

Devant ses cris, mais aussi ceux de ses enfants, des voisins arrivent et font stopper l’agression.

Mansitula continue :

« Mes beaux-parents sont arrivés et, en leur présence, mon mari a prononcé le divorce : ‘Aujourd’hui, tu n’es plus ma femme. Je divorce. Quitte ma maison ou je te tuerai’. »

L’un des voisins amène Mansitula à l’hôpital. Quatre jours plus tard, elle fera une fausse-couche. Elle est désormais séparée de sa famille et vit auprès de chrétiens dans un endroit tenu secret pour sa protection.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.