En Belgique, l’église de Binche est à vendre pour 1 euro !

« Je n’aimerais pas qu’on en fasse n’importe quoi, mais c’est un voeu pieux. Celui qui l’achètera pourra en faire un dancing et on n’aura rien à dire. »

Les paroissiens de l’église du Saint-Sacrement de Binche ont vécu dimanche leur dernière messe. Elle est désormais en vente, huit siècles après sa fondation. Et l’offre est alléchante puisque le prix demandé est de 1 €. L’abbé Michel Diricq a déjà reçu des offres et espère que le futur propriétaire « en fera bon usage ».

« L’église a été donnée en 1976 à la paroisse par les soeurs de la congrégation du Très-Saint-Sacrement pour un franc belge symbolique lorsqu’elles ont quitté les lieux. Mais c’était un cadeau empoisonné. »

Selon l’abbé, sa communauté « n’a pas les moyens de s’occuper de l’électricité, des assurances, de refaire la toiture, les vitraux ou les gouttières ».

« Il faudrait au bas mot 100.000 euros. Nous avons donc décidé de la vendre, même pour un euro. »

L’heure est aux interrogations désormais pour la communauté qui s’inquiète du devenir de son église, à l’instar de Jean-Pierre Marcq, ancien curé de la paroisse :

« Je n’aimerais pas qu’on en fasse n’importe quoi, mais c’est un voeu pieux. Celui qui l’achètera pourra en faire un dancing et on n’aura rien à dire. »

Dimanche, à l’occasion de la dernière messe, Michel Diricq s’est adressé à ses paroissiens :

« Qu’est ce qu’un édifice religieux ? Il n’est rien sans la communauté qui l’habite, sans l’âme qui l’a construit. »

M.C.

Crédit Image : skyfish / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?