En Chine, des prêtres ont été torturés pour les forcer à rejoindre l’Église Patriotique

En Chine, des agents de la sécurité nationale ont recours à la torture contre les prêtres.

Bitter Winter, magazine sur la liberté religieuse en Chine, nous alerte sur la situation vécue par certains prêtres du diocèse de Mindong. Le gouvernement s’est donné jusqu’au mois de juin pour « transformer » l’église catholique souterraine. Pour cela, il a recours à la torture pour contraindre les prêtres à adhérer à l’Association Catholique Patriotique Chinoise (CPCA).

Le père Huang, qui était sous surveillance, a été enlevé le 2 avril par une douzaine d’agents de la sécurité nationale. Pendant 4 jours, il a été soumis à la torture appelée « épuisement de l’aigle ». Placé dans une salle d’interrogatoire, il a été privé de sommeil pendant plusieurs jours par une forte lumière pointée sur lui 24 heures sur 24.

Épuisé par cette torture, père Huang n’a plus pu résister et a signé cette adhésion à la CPCA. Il a obtenu qu’y soit ajoutée une déclaration selon laquelle « il restera fidèle à la doctrine catholique » et a refusé de persuader d’autres prêtres alors que les autorités lui promettaient près de 6500 € par nouvelle adhésion obtenue.

Un chrétien explique à Bitter Winter le regret de père Huang.

« Huang a ressenti du regret après avoir signé, pensant qu’il avait laissé tomber sa congrégation. Il a dit qu’il ne ‘se vautrerait pas dans le marais de la CPCA’, qu’il l’ait rejoint ou non. »

Une personne du gouvernement local aurait précisé au magazine, « mes supérieurs ont dit que tout moyen devait être utilisé pour le faire signer ; si nécessaire, il pourrait disparaître ».

Outre la torture, le gouvernement a également recours à la « culpabilité par association ». Un prêtre a été contraint de rejoindre la CPCA après que le gouvernement ait menacé de licencier son frère et sa belle-soeur qui travaillent tout deux dans la fonction publique. Un autre, qui avait refusé de signer, a vu son frère se faire confisquer son tricycle à moteur, indispensable à ses affaires, et fermer l’agence de voyage de son neuveu.

Selon un membre du diocèse de Mindong, ces actions vont s’intensifier alors que le gouvernement s’est fixé le terme du mois de juin pour « transformer » l’église catholique non-enregistrée.

M.C.

Crédit Image :

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.